Translate

Nombre total de pages vues

Follow by Email

Rechercher dans ce blog

jeudi 18 mai 2017

Moyenne d'âge du Gouvernement Philippe 54, 7 , la plus élevée depuis le Gouvernement Jospin _ Trombinoscope _ (infos)

Éditorial de lucienne magalie pons

On ne peut pas dire que les membres du Gouvernement soient des "Jeunes loups", ceux qui pense que la valeur n'atteint pas le nombre des années  et que la jeunesse a toutes les qualités pour gouverner  seront déçus, ceux qui  pensent au contraire que l'expérience de l'âge et de la fonction  est une "valeur + " seront rassurés.

On ne peut pas dire non plus que plus de la moitié d'entre eux soient vierges  de toutes fonctions exécutives, parlementaires et d' activités politiques, quand à l'autres moitié ce sont des personnalités du monde civil mais notoirement connu ayant occupés des fonctions de dirigeants ou de responsables de grandes entreprises, organismes important universitaires ou culturels ou encore dans le monde associatif.

Mon propos n'est pas de souligner que  les désirs de renouveau  Monsieur Emmanuel Macron  sont complètement ou partiellement  au rendez- vous,  mais il faut rappeler qu’ il avait indiqué  à deux jours du second tour de la présidentielle que «  son gouvernement devrait aller de droite à gauche jusqu’au gaulliste ».
Sur cette première déclaration , nous soulignons que 11 ministres   sont issus de trois bords politiques différents , 3 provienne du centre, 2 de droite, et 6 de gauche dont 4 du PS .  On peut donc considérer qu’en ce qui concerne la diversité  d’origine politique  elle est en principe respectée   
En ce qui concerne l’âge des nouveaux ministres il en est tout autrement , en effet Emmanuel Macron avait déclaré  «Il faut en finir avec une classe politique qui est aujourd'hui trop largement composée d'hommes de plus de 50 ans», or avec une moyenne d’âge de 54 ans et 7 mois , le nouveau gouvernement Philippe est le premier gouvernement d’un premier ministre depuis 1997 avec une moyenne d'âge aussi élevée ! 
 Emmanuel Macron devra faire avec ce gouvernement , je dirais simplement qu’entre désirs et réalité il devra faire avec ceux  des "vieux routiers" qu’il a  pu trouver pour composer le gouvernement Philippe  qui vient d'être nommés hier  qui  accuse une moyenne d'age de 54, 7 , soit   la plus élevée depuis le Gouvernement Jospin !

Rappelons les moyennes d'âges des gouvernements précédents  depuis le gouvernement Jospin :

Gouvernements                                                Moyenne d'âge
 Jospin 1 ( 1997-2002)                                     52,07
 Raffarin 1 (2002-2002)                                   51,19
 De Villepin (2005-2007 )                                52,13
Fillon 1 ( 2007 -2007)                                      52,92
Ayrault 1 (2012-2012 )                                    52,90
Valls 1 (2014-2016)                                          53,61
Philippe (2017 ....)                                             54,7
soit :

* 3 membres du gouvernement   dans la trentaine :


Gerard Darmanin,  34 ans
Marlène Schiappa,  34  ans
Mounir Mahjoubi,  33 ans 

* 3  (y compris le premier ministre) dans  quarantaine  :
Edouard Philippe, Premier Ministre) 44 ans 
Bruno Lemaire,  48 ans 
Laura Flessel,     45 ans

* 9  (les plus nombreux ) accusent  la cinquantaine:
Sylvie Goulard,             52 ans
Agnès Buzyn,               54 ans
Annik Gérardin,            52 ans
Richard Ferrand,           54 ans
Jean-Michel Blanquer,  52 ans
Christophe Castaner,     51 ans
Frédérique Vidal,          53 ans 
Elisabeth Borne,           56 ans
Sophie Cluzel,               56 ans 

*  8 , dans la soixantaine :
Gérard Collomb,        69 ans
Nicolat Hulot,             62 ans
François Bayrou,        65 ans
Jean-Yves Le Drian ,  69 ans 
Jacques Mézard,        69 ans 
François Nyssen ,       61 ans 
Marielle de Sarnez,    66 ans
Muriel Penicaud,      62 ans  

   
Nous complétons  par un "trombinoscope" ou vous trouverez aussi un court résumé du parcours de chacun des membres du" Gouvernement Philippe "et un lien actif conduisant à un article d'information de source BFMTV :



PREMIER MINISTRE

46 ans, Député-Maire du Havre (LR)
Passé par une classe préparatoire hypokhâgne, Edouard Philippe a ensuite intégré l’Institut d'Études Politiques puis l’ENA. Il a connu plusieurs expériences dans le privé: dans un cabinet d'avocat américain, puis chez Areva, où il a occupé le poste de directeur des Affaires publiques de 2007 à 2010. Proche d'Alain Juppé, il participe à la création de l'UMP et devient maire du Havre en 2010.

MINISTRE D'ETAT, MINISTRE DE L'INTÉRIEUR

69 ans, Sénateur-Maire de Lyon (PS)
Maire de Lyon, le sénateur de 69 ans est l'un des premiers soutiens d'Emmanuel Macron, dès juillet 2016. A Lyon, il a monté une alliance social-démocrate pour gérer la ville depuis 2001, qui peut faire écho à un gouvernement composé de personnalités venues de la droite comme de la gauche. Il a développé le parc de vidéosurveillance à Lyon.

MINISTRE D'ETAT, MINISTRE DE LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE ET SOLIDAIRE

62 ans, Militant écologiste
Ancien journaliste-reporter, célèbre présentateur de l’émission de découverte Ushuaïa sur TF1, Nicolas Hulot entre au gouvernement après avoir décliné plusieurs propositions de gouvernements précédents. Figure de la protection de l’environnement et de la sensibilisation aux questions écologiques, il a plusieurs fois hésité à se présenter à l’élection présidentielle (en 2007 et 2017) et s’est même lancé dans la course à l’investiture de la primaire écologiste de 2011, battu par Eva Joly.

MINISTRE D'ETAT, GARDE DES SCEAUX, MINISTRE DE LA JUSTICE

65 ans, Président du MoDem
Homme d'expérience, trois fois candidat à l'élection présidentielle, ancien ministre de l'Education nationale et élu député pour la première fois en 1988, François Bayrou s'est allié à Emmanuel Macron en février 2017. Alors qu'il était annoncé comme une nouvelle fois candidat. A la tête du MoDem, il revendique un accord "solide et équilibré" avec le mouvement En Marche!.

MINISTRE DE L'EUROPE ET DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES

69 ans, Président de la région Bretagne (PS), ancien ministre de la Défense
Homme d'expérience, ministre de la Défense de François Hollande pendant ces cinq dernières années, Jean-Yves Le Drian a soutenu Emmanuel Macron après la défaite de Manuel Valls lors de la primaire organisée par le Parti socialiste. Il est également président de la région Bretagne.

MINISTRE DES ARMÉES

52 ans, Députée européenne (Modem)
Experte des questions européennes, Sylvie Goulard est élue au Parlement européen depuis 2009. Elle soutient très tôt Emmanuel Macron dans sa campagne présidentielle et organise la rencontre entre celui qui était alors candidat, et la chancelière allemande Angela Merkel.

MINISTRE DES SOLIDARITÉS ET DE LA SANTÉ

54 ans, Médecin
Médecin, chercheuse, Agnès Buzyn est une spécialiste de l'hématologie. Elle a été présidente l'Institut national du cancer (INCa) et présidente du conseil scientifique de la Société française de greffe de moelle et de thérapie cellulaire. Elle avait été nommée par François Hollande à la tête de la Haute Autorité de la Santé.

MINISTRE DE L'ECONOMIE

48 ans, Député de l’Eure (LR)
Député de l'Eure, ancien candidat à la primaire de la droite et du centre pour l'élection présidentielle, Bruno Le Maire prêche dans sa famille politique pour le "renouveau". Après avoir estimé un temps qu'Emmanuel Macron était un "homme sans projet", il s'est déclaré prêt, après sa victoire, à "travailler dans une majorité de gouvernement".

MINISTRE DE L'ACTION ET DES COMPTES PUBLICS

34 ans, maire de Tourcoing
Il est, avec Bruno Le Maire, l’une des “prises de guerre” d’Emmanuel Macron chez Les Républicains. Tour à tour soutien et critique de Nicolas Sarkozy, il coordonne la campagne de l’ex-président à la primaire de la droite et du centre. Début mars 2017, marqué par les affaires, il renonce à soutenir François Fillon et se met en congé du parti.

MINISTRE DE L'OUTRE-MER

52 ans, Ancienne ministre de la Fonction publique
Avec Jean-Yves Le Drian, c'est l'autre ministre du précédent gouvernement qui revient dans l'exécutif. Annick Girardin passe de la Fonction publique aux Outre-mer. Elue PRG, elle avait soutenu Sylvia Pinel lors de la primaire présidentielle organisée par le Parti socialiste. Par la suite, elle avait accordé son soutien à Emmanuel Macron.

MINISTRE DE LA COHÉSION DES TERRITOIRES

54 ans, Secrétaire général d'En Marche!
Député du Finistère, élu depuis 2012 sous l'étiquette du Parti socialiste, il est l'un des premiers parlementaires à avoir rejoint Emmanuel Macron. Pendant la précédente mandature, il a été rapporteur général de la loi Macron, ce qui l'a rapproché de l'actuel chef de l'Etat. Depuis octobre 2016, il est secrétaire général du mouvement La République en marche.

MINISTRE DES SPORTS

45 ans, Ancienne championne olympique d'escrime
Quintuple médaillée olympique, six fois championne du monde et une fois championne d'Europe, Laura Flessel est une personnalité incontournable de l'escrime et du sport français en général. Depuis, la championne est très active dans la vie associative, luttant notamment contre différentes formes de discriminations.

MINISTRE DU TRAVAIL

62 ans, directrice générale de Business France
Tour à tour DRH de Danone, directrice d’Ubifrance et de l’Agence française des investissements internationaux, Muriel Pénicaud était, jusqu’à aujourd’hui, la VRP des entreprises et de la compétitivité françaises à l’international. Elle fait son retour au ministère du Travail, 25 ans après y avoir occupé un rôle de conseillère de l’ex-ministre Martine Aubry.

MINISTRE DE L'EDUCATION NATIONALE

52 ans, directeur général du groupe ESSEC
Ex-directeur de l’enseignement scolaire au ministère de l’Education nationale sous la présidence de Nicolas Sarkozy, Jean-Michel Blanquer fait son retour rue de Grenelle, cette fois dans le costume du patron. Ancien professeur de droit public, il était, depuis juin 2013, directeur général du groupe ESSEC.

MINISTRE DE L'AGRICULTURE ET DE L'ALIMENTATION

69 ans, sénateur du Cantal
Membre du Parti radical de gauche, Jacques Mézard est une figure de la politique cantalienne, tour à tour adjoint au maire d’Aurillac, conseiller général du Cantal, président de l'agglomération d’Aurillac et sénateur du Cantal. Dès décembre 2016, avant même la primaire de la gauche, il prend ses distances vis à vis de Sylvia Pinel, la candidate de son mouvement, et annonce son soutien à Emmanuel Macron.

MINISTRE DE LA CULTURE

61 ans, Editrice
Implantée à Arles, Françoise Nyssen est dirigeante de la maison d'édition Actes Sud. Pendant la campagne, elle avait publié une lettre dans laquelle elle appelait à voter pour Emmanuel Macron.

MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR, DE LA RECHERCHE ET DE L'INNOVATION

53 ans, chercheuse
Présidente de l'Université Nice-Sophia-Antipolis, Frédérique Vidal est une chercheuse en biochimie ayant notamment travaillé sur la maladie de Parkinson. Elle n'a jamais eu de mandat politique jusqu'à présent.

MINISTRE, AUPRÈS DU MINISTRE D'ETAT, DES TRANSPORTS

56 ans, PDG de la RATP
Haute-fonctionnaire, ancienne directrice de cabinet de Ségolène Royal au ministère de l’Ecologie, Elisabeth Borne avait pris les commandes de la RATP en 2015. Son expérience dans le secteur des transports publics lui permet aujourd’hui d’entrer au gouvernement.

MINISTRE, AUPRÈS DU MINISTRE D'ETAT, DES AFFAIRES EUROPÉENNES

66 ans, Députée européenne (MoDem)
Elue MoDem, la nouvelle ministre aux Affaires européennes est euro-députée depuis 1999. Lors de la primaire de la droite et du centre elle apporte son soutien à Alain Juppé. Avant de se rallier à Emmanuel Macron avec François Bayrou. Elle est en lice aux élections législatives sous l'étiquette La République en marche, dans la 11e circonscription de Paris.

SECRÉTAIRE D'ETAT EN CHARGE DES RELATIONS AVEC LE PARLEMENT, PORTE-PAROLE DU GOUVERNEMENT

51 ans, député des Alpes-de-Haute-Provence
Christophe Castaner est l'un des premiers députés du Parti socialiste à rejoindre Emmanuel Macron en 2016. Pendant la campagne, il est devenu le porte-parole du mouvement de l'actuel chef de l'Etat. Lors de la précédente mandature, il a été proche de Manuel Valls, et a été rapporteur de la loi dite Macron.

SECRÉTAIRE D'ETAT EN CHARGE DE L'EGALITÉ ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES

34 ans, conseillère municipale du Mans
Journaliste, blogueuse et soutien de la première heure d’Emmanuel Macron, Marlène Schiappa est référente d’En Marche pour la Sarthe et membre de la commission d’investiture du mouvement chargée de sélectionner les candidats aux élections législatives. Fondatrice du site MamanTravaille, Marlène Schiappa est une des figures du collectif « Elles Marchent », pour l’égalité hommes/femmes.

SECRÉTAIRE D'ETAT EN CHARGE DES PERSONNES HANDICAPÉES

56 ans, militante associative
Engagée au sein de plusieurs associations d’aide à la scolarisation des enfants handicapés, Sophie Cluzel participe en 2005 à l’élaboration de la loi pour l’égalité des droits et des chances, pour la participation et pour la citoyenneté des personnes handicapées.

SECRÉTAIRE D'ETAT EN CHARGE DU NUMÉRIQUE

33 ans, Entrepreneur
Ancien président du Conseil national du numérique, Mounir Mahjoubi est l'une des voix du mouvement En Marche! sur les plateaux de télévision. En 2012, il avait soutenu François Hollande et était l'un des artisans de sa campagne sur le web.
À lire sur BFMTV.com >> Mounir M

Aucun commentaire: