Nombre total de pages vues

Translate

Rechercher dans ce blog

mardi 21 novembre 2017

Bachar el Assad a rencontré Vladimir Poutine le 20 novembre à Sotchi

Éditorial de lucienne magalie


Vladimir Poutine a rencontré Bachar el-Assad à Sotchi

«Vladimir Poutine a tenu des négociations avec le président syrien Bachar el-Assad qui s'est rendu en Russie pour une visite de travail», a annoncé le Kremlin. 

Le processus politique en Syrie et la lutte contre le terrorisme ont été au cœur des discussion.

Dans un article du 21 novembre ( que vous retrouverez en intégralité en Revue de presse plus bas), RT  rapporte que le président russe a félicité son homologue syrien, en visite à Sotchi le 20 novembre, du succès de la lutte menée par son armée contre les groupes terroristes. 

Dans le cadre de son déplacement, le chef de l'Etat syrien a rencontré les responsables du ministère russe de la Défense ainsi que de l'état major des forces armées russes, qui mènent en Syrie des opérations militaires de soutien.

Rencontre de travail de  Bachard el Hassad, Président Syrien, et de Vladimir Poutine, Président de la Russie , à Sotchi -,  COURT EXTRAIT VIDEO  figurant dans l'article de RT 🔻 



 ooOoo

REVUE DE PRESSE 🔻


Retrouvez ci-dessous l'article de RT  :

Résultats de recherche

Vladimir Poutine a rencontré Bachar el-Assad à Sotchi — RT en français

https://francais.rt.com/.../45784-vladimir-poutine-a-rencontre-bachar-el-assad

21 nov. 2017, 06:19Vladimir Poutine a rencontré Bachar el-Assad à Sotchi 

__________________

__________________

SOURCE / SPUTNIK fRANCE / 

Bachar el-Assad s'est rendu en Russie pour rencontrer Vladimir Poutine

https://fr.sputniknews.com/.../201711211033971574-poutine-assad-rencontre-sotchi/

Il y a 2 heures - Le Président russe Vladimir Poutine a rencontré à Sotchi son homologue syrienBachar el-Assad, dans le cadre d'une visite de travail.

Selon l'analyse de Maître Elie Hatem les pays arabes composent ouvertement avec Israël ( information )

Éditorial de lucienne magalie pons

Nous apprécions l'analyse de Maître Elie Hatem , en observant les faits et les rebondissements depuis le "printemps arabe" qui  de sensé pourrait le contredire  aujourd'hui sur la scène internationale ?
  
 Ci-dessous l'analyse de Maître Elie Hatem 

Copié/collé 
LES PAYS ARABES COMPOSENT OUVERTEMENT AVEC ISRAEL
La dernière réunion de la Ligue arabe tenue en Egypte démontre davantage la main- mise americano-sioniste sur le "monde arabe" qui a été victime d'une vague de déstabilisation organisée et mise en scène par une armada de services secrets, appelée par les médias "printemps arabe".
Il s'agit de la réalisation d'un projet politique visant la destruction des structures étatiques et provoquant l'émergence du communautarisme et du confessionnalisme en vue de la création d'entités sur le modèle socio-politique israélien. Ces entités auraient intérêt à composer avec Israël et les Etats-Unis pour garantir leur existence.
L'objectif de ce projet politique est l'instauration d'un chaos ainsi que des guerres fratricides entre ces différentes entités, notamment entre les sunnites et les chiites. L'Irak en a été la première victime : il a fallu une intervention musclée de l'exterieur, avec des prétextes fallacieux, pour destituer Saddam Hussein qui constituait un rempart empêchant la réalisation de ce projet.
Ensuite et dans la série de destruction des institutions étatiques, ce fut le tour de la Libye qui a résisté au projet de déstabilisation par l'interieur. Il a donc été décidé de détruire ce pays par une action de l'extérieur, à l'instar de l'Irak. Sur ordre de l'OTAN téléguidé par les Etats - Unis et le lobby sioniste, Nicolas Sarkozy a réalisé cette tâche, encouragé par Bernard Henri Lévy qui a participé à la réalisation de ce projet politique également en Egypte et en Syrie, en coopération avec le soft -power des services secrets américano - israéliens dont Georges Soros est l'une des figures emblématiques.
Des mercenaires venus pour la plupart des pays de l'est (des anciens "Moujahidines" ayant fait leurs preuves en Bosnie et en Techetchenie) ont été dépêchés en Syrie pour provoquer une "rébellion" qui se transformera en guerre civile entre sunnites, alaouites et chrétiens.
Parallèlement et dans la logique de la création d'un chaos et de conflits communautaires, les mêmes services servant les mêmes intérêts ont laissé émerger Daech et le Front Al Nosra (les deux candidats aux présidentielles américaines l'ont reconnu : Hilary Clinton dans un livre qu'elle avait publié et Donald Trump dans ses discours accusant l'administration Obama de ce fait).
Ce projet allait réussir à détruire l'Etat syrien. Mais l'intervention à la fois du Hezbollah libanais et de la Russie ont empêché cette réussite.
L'axe russo - iranien a bouleversé la situation. L'Iran, pays musulman certes, craint les attaques des islamistes sunnites. Il a certainement un projet politique, comme la plupart des puissances : celui de la création d'un axe politique traversant l'Irak, la Syrie jusqu'au Liban. C'est la conjugaison de ces deux intérêts qui justifie sa position dans le conflit syrien et sa lutte contre Daech et les autres groupes islamistes sunnites.
Deux pays arabes ont été poussés à financer ces groupes islamistes sunnites aussi en bien au Proche et au Moyen - Orient qu'en Europe : l'Arabie saoudite et le Qatar qui sont sous influence américaine et israélienne. Ils ont été la vitrine idéale pour les services américains et israéliens pour réaliser ce projet.
Incontestablement, le Qatar est sous influence israélienne depuis les années 90. Il est également sous influence américaine. Il a participé au phénomène "Al Qaïda". Sa chaîne télévisée mythique, Al Jazeera, a aussi contribué à islamiser les sociétés arabo - musulmanes et à provoquer les vagues de déstabilisation au cours du "printemps arabe".
L'Arabie saoudite est aussi sous influence américaine depuis le traité de Quincy. Ses relations avec les Israeliens ont débuté depuis plus de cinq ans. Cette monarchie a été utilisée pour faire émerger les Talibans en Afghanistan, ensuite Al Qaïda, par l'intermédiaire d'Oussama Ben Laden, agent de la CIA (avec pour nom de code : Tim Osman). Ben Laden travaillait sous Turki Al Faycal, responsable des services saoudiens. Ces derniers ont été entraînés à faire émerger les Salafistes.
Le même Turki al Faycal a entamé les contacts avec ses homologues israéliens, notamment Yamos Aldin.
L'Arabie saoudite a été entraînée dans une guerre contre le Yémen, pays voisin très pauvre, où les combattants qui n'ont ainsi rien à craindre, se sacrifient tels des kamikazes.
Curieusement, le même scénario servant de prétexte pour intervenir dans ce pays (un Président démissionnaire qui revient sur sa démission en Arabie Saoudite) a été récemment utilisé par les Saoudiens dans l'affaire Hariri.  Des faux prétextes qui rappellent ceux utilisés par l'Administration américaine pour intervenir en Irak.
L'objectif  des Israéliens et de l'Administration américaine qui est sous l'influence du lobby sioniste en matière de politique étrangère est d'affaiblir les pays arabes et de les ruiner, y compris l'Arabie saoudite, comme l'avait souligné le Président Donald Trump lors de sa campagne électorale en comparant ce pays à «une vache laitière» et en affirmant que "nous allons l'abattre quand son lait s'épuisera" ou encore la comparant à une épouse laide mais riche..
Le comble du chaos provoqué dans le monde arabe est le conflit récent entre le Qatar et ses voisins du Golfe, tous sunnites pourtant...
L'ensemble des pays arabes sont ainsi affaiblis voire anéantis. Ils ont délaissé les Palestiniens dont une partie compose avec leurs bourreaux, en négligeant la libération nationale de leur territoire. Israel n'est plus l'ennemi aux yeux du gouvernement égyptien depuis des années. Il ne l'est plus aux yeux des Qataris, des Saoudiens et de leurs alliés. La Jordanie ne peut que suivre le pas.
Que reste - il des pays arabes?  Même plus le nom qu'on a tendance à substituer par "le monde musulman".
A l'instar de la crise de l'arabité sous l'empire ottoman, le "monde arabe" attend aujourd'hui des pionniers pour le sauver (curieusement de confessions chrétiennes; les chrétiens étant les seuls à comprendre les manigances du judaïsme politique).


lundi 20 novembre 2017

Retour sur le Colloque "L'esprit de Défense en Ile-de-France " du 14 novembre 2017 ( références FN IDF Bleu Marine" )



Éditorial de lucienne magalie pons

Le 14 novembre novembre 2017 , le Groupe FN-IDF Bleu Marine , présidé par Walleyrand de Saint Just , en collaboration avec le Club Idées Nation, organisait au Conseil régional un Colloque sur "L'esprit de défense en Ille-de-France"

Après la présentation  du Colloque par   Wallerand de Saint  Just , Président  du Groupe FN-IDF Bleu Marine au Conseil Régional ,  des personnalités militaires et civiles experts et spécialistes des questions de la Défense,  et Louis Aliot ,  Vice-Président du FN et député siégeant en Commission Défense à l'Assemblée Nationale  chacun dans son domaine de compétence, se sont succédés à la tribune , présentés  tour à tour par Jean Messiha, membre du FN 

Toutes les interventions ont captivé  un auditoire très intéressé, de près de 200 invités

 J'ai personnellement apprécié l'intervention de Thibaud  Collin,  philosophe , écrivain, et professeur qui a abordé ce thème , en dehors de toute contrainte , avec une grande lucidité et liberté d'esprit civil.

 Ce Colloque a permis des échanges entre les invités , les intervenants et les élus présents  dans une ambiance cordiale , des questions et des réponses   importantes ont marqué ces échanges notamment  : Qu'est ce que la Nation ? Où en sommes-nous par rapport au devoir de mémoire ? Comment faire en sorte que dans les quartiers où la République recule, la France, son identité et sa défense soient réappropriées ?.........

 Le site "FN IDF Bleu Marine a publié récemment un "retour" sur ce colloque , et ci-dessous nous le reproduisons  intégralement en copié/collé  , pour information 🔻

Copié/collé  intégral de source du site FN IDF Bleu Marine   :





Retour sur notre colloque sur l'Esprit de Défense en Île-de-France !
 
En collaboration avec le Club Idées Nation, le groupe FN-IDF Bleu Marine, présidé par Wallerand de Saint Just, organisait le 14 novembre au Conseil régional un grand colloque sur l'Esprit de Défense en Île-de-France.

Un moment d'échanges passionnants entre une salle comble de près de 200 participants, des spécialistes de la Défense qu'ils soient civils ou militaires, mais également Jean Messiha, économiste spécialiste des questions de Défense et Louis Aliot, Vice-Président du Front National et Député siégeant en commission « Défense » à l'Assemblée nationale.
 
Des échanges passionnants au service des Franciliens 
 
Une fois par an, chaque groupe politique siégeant au Conseil régional d'Île-de-France a la possibilité de présenter un projet de délibération aux autres élus siégeant dans l'hémicycle.

L'an dernier, vos élus FN d'Île-de-France s'étaient penchés sur la problématique des déserts médicaux dans notre région et avaient présenté une dizaine de mesures pour y remédier.
 
Cette année, notre groupe a choisi de présenter, lors de la prochaine séance plénière, un rapport sur l'Esprit de Défense et le soutien de nos Armées.
 
C'est donc pour un travail approfondi en amont et un résultat au plus proche de la réalité et des besoins franciliens que Wallerand de Saint Just a décidé d'organiser ce grand colloque.
 
Promouvoir l'Esprit de Défense et soutenir les Armées en Île-de-France
 
Après une introduction de Wallerand de Saint Just, Jean Messiha, économiste spécialiste des questions de Défense, qui fut le coordinateur du projet présidentiel de Marine Le Pen, a rappelé la menace islamiste qui pèse sur notre territoire et notamment sur notre région ainsi que la présence de plus de 33 000 militaires sur le sol francilien dont 3 500 forces Sentinelles qui expriment le besoin d'être soutenues.
 
Depuis les attentats du 21 septembre 2001 et surtout depuis ceux de janvier 2015 en Île-de-France, Jean Messiha a rappelé que rien n'a été fait par nos dirigeants pour combattre les islamistes qui n'ont pas peur de mourir au nom d'Allah. Or, selon lui, nous ne pouvons donner notre vie que pour quelque chose qui nous transcende, qui nous dépasse.
 
La France nous dépasse et pour la défendre, il faut donc réapprendre à certains ce qu'est la France, son identité et ses valeurs : il faut se la réapproprier !
 
 
 
Alors comment soutenir, à notre échelle, ces forces militaires au quotidien sur le terrain dans le but de nous protéger ? Et comment développer la cohésion nationale autour d'un Esprit de Défense ? Voilà les deux axes développés par les spécialistes qui se sont succédés sur scène et qui ont eu la gentillesse d'échanger avec le public présent :  le Général (2s) Christian Houdet, ancien Secrétaire général du Conseil Supérieur de la Réserve militaire, Thibaud Collin, écrivain et philosophe, le Colonel (E.R.) Philippe Franceschi, ancien officier de Gendarmerie et expert en contre-terrorisme ainsi qu'un civil membre de la réserve opérationnelle et enseignant. 
 
L'Esprit de Défense est le premier devoir du citoyen 
 
« Sans les citoyens, les Armées ne valent rien », c'est de cette manière que notre premier intervenant, le Général (2s) Christian Houdet a introduit son propos avant de présenter toutes les caractéristiques de la réserve militaire et son utilité, appelant ainsi chacun à s'engager aux côtés de nos Armées.
 
En effet, la Défense n'est pas seulement la chose des militaires, elle concerne l’ensemble des citoyens et des collectivités territoriales : elle est aussi civile, dans la pluralité de ses formes, politique, économique, sociale ou culturelle.
 
Son intervention précise, qui s'appuyait sur de nombreux chiffres, s'est achevée sur un échange avec un participant au sujet de la nécessité de rétablir le service militaire. Service militaire difficile à remettre en place d'après le Général (2s) Christian Houdet mais dont la durée, pour qu'il soit utile, devrait être fixée à trois mois et non un comme le préconise le gouvernement actuel. 
 
Une durée de trois mois qui a d'ailleurs également été évoquée par un autre intervenant issu de la société civile, enseignant dans un collège privé et membre de la Réserve opérationnelle : selon lui, il faut au minimum trois mois pour être formé et savoir manier correctement les armes.
 
Pour en savoir plus, retrouvez la tribune du Général (2s) Christian Houdet sur Boulevard Voltaire : http://www.bvoltaire.fr/reservistes-viennent-quils-ont-sens-service-cheville-corps/
 
Il n'y a pas de peuple sans Esprit de Défense commun  
 
« Il n'y a que deux puissances au monde, le sabre et l'esprit : à la longue, le sabre est toujours vaincu par l'esprit. » disait Napoléon Bonaparte, cité par notre intervenant Thibaud Collin, philosphe et écrivain. 
 
En effet, outre les questions matérielles, la « Défense » invite aussi à la réflexion intellectuelle : savoir se défendre est une chose, mais savoir contre qui et avec qui en est une autre.
 
Selon Thibaud Collin, l'ennemi peut être extérieur mais il peut également être intérieur comme par exemple la progression du matérialisme et du consumérisme dans notre société, au détriment du sens du bien commun.
 
Or, d'après lui, il n'y a pas de peuple sans Esprit de Défense commun à ce peuple : l'Esprit de Défense d'un peuple est l'essence même de ce peuple, « l’acte par lequel un peuple est un peuple » comme le disait Jean-Jacques Rousseau. 
 
Rejoignant ainsi le propos de Jean Messiha qui a affirmé qu'il fallait réapprendre ce qu'était la France pour pouvoir la défendre, Thibaud Collin a donc invité le public à s'interroger sur le rôle crucial de l'école, attribuation également évoquée par le professeur de collège membre de la Réserve opérationnelle lors de son intervention, et la transmission de valeurs qui permettraient d'aboutir à un Esprit de Défense commun, vecteur de cohésion nationale. 
 
 
 
Une intervention qui a abouti sur de nombreux échanges avec les participants et nos élus présents : Qu'est ce que la Nation ? Où en sommes-nous par rapport au devoir de mémoire ? Comment faire en sorte que dans les quartiers où la République recule, la France, son identité et sa défense soient réappropriées ?
 
Des dirigeants qui n’ont pas été imprégnés d’un Esprit de Défense 
 
Même constat pour le Colonel (E.R.) Philippe Franceschi : en ce qui concerne l'enseignement de la Défense et de ses valeurs, l'Education Nationale est aujourd'hui défaillante. Notre intervenant s'est également inquiété du fait que les Français se résignent toujours davantage après chaque attentat tout simplement car nos dirigeants veulent que l'on s'habitue au terroriste. Selon lui, la crise que traverse la Défense s'explique notamment par le fait que nous avons affaire à une une classe dirigeante qui n’a jamais fait son service militaire, qui n’a jamais été imprégnée d’un Esprit de Défense, et qui de ce fait, est incapable de prendre les bonnes décisions, notamment en baissant le budget alloué à la Défense et l'effectif des réservistes, en laissant se développer des déserts en termes de gendarmerie en Île-de-France mais également en s'investissant plus pour prévenir les départs en Syrie que pour empêcher le retour de ces dangereux djihadistes sur notre territoire. Face à une classe dirigeante déconnectée, il a appelé le public à ne pas se résigner mais à se révolter, notamment par le biais des réseaux sociaux !
 
 
 
Pour en savoir plus, retrouvez la tribune du Colonel (E.R) Philippe Franceschi sur Boulevard Voltaire : http://www.bvoltaire.fr/lesprit-de-defense-subsiste-fond-coeur-francais-ravivons/
 
Des dirigeant qui se moquent de la Défense et de notre mémoire
 
Une déconnexion de la classe dirigeante confirmée par Louis Aliot, Vice-Président du Front National, qui concluait ce grand colloque.
 
Elu en juin dernier Député à l'Assemblée nationale où il siège notamment en commission « Défense », il dispose d'assez d'informations pour affirmer qu'en matière de Défense, la France va droit dans le mur !
 
Après avoir dénoncé l'hypocrisie du gouvernement qui baisse le budget national alloué à la Défense alors qu'il augmente l'enveloppe dédiée à l'Union européenne, le fait que la caste politique en place préfère en faire moins pour les harkis que pour leurs bourreaux et enfin la rupture actuelle à l'égard du devoir de mémoire, il a tenu à alerter le public : au FN, nous sommes les seuls à défendre encore notre héritage et notre mémoire. Pourrons-nous encore le faire dans 5 ans... Sûrement pas si nous n'agissons pas !
 
Le FN-IDF Bleu Marine, un groupe d'opposition force de proposition 
 
Succès donc pour ce grand colloque qui, au gré des interventions des spécialistes conviés mais également des échanges avec le public, a permis à notre groupe de renforcer son intuition qu'en matière de Défense, de nombreuses choses restent à faire et que bon nombre d'entre-elles sont envisageables, y compris à l'échelle régionale.
 
Car oui, notre collectivité territoriale peut agir pour développer l'Esprit de Défense chez les Franciliens et soutenir nos Armées !
 
 
C'est donc après un sérieux travail de recherche et de nombreux échanges avec des spécialistes de la Défense que vos élus FN d'Île-de-France soumettront la semaine prochaine une dizaine de propositions à l'exécutif de Valérie Pécresse et aux élus des autres groupes politiques. Affaire à suivre... !


dimanche 19 novembre 2017

Message de l'Avent

Éditorial de lucienne magalie pons


Résultat de recherche d'images pour "astre  de noël"

Mon message de l'Avent :

Chers Lecteurs,

 Vous remarquerez que j'ai changé la couverture de mon blog , en effet nous approchons de Noël et je souhaitais marquer la période de l'Avent par une illustration de circonstances.

Le soir de réveillon je la remplacerai par une crèche de Noël et je souhaite que personne n'y trouvera à redire, notamment les autorités politiciennes  profanes qui  en détournant la laïcité interdisent nos crèches et marchés traditionnels  de Noël et détruisent la culture française.  


Nous sommes tous des femmes et des hommes de Paix quelles que soient nos différentes religions ou croyances et nous tenons à le dire, le bien et le beau finiront par triompher si nous nous affirmons pour ce que nous sommes sans ostracisme, sans insistance et sans violence , mais avec la certitude que la civilisation et les traditions culturelles qui ont été accumulées et travaillées par les générations précédentes. et que nous recevons d'eux génération en génération, est un patrimoine précieux .

Ce patrimoine est à préserver et à transmettre à nos enfants, cette fonction de transmission est le devoir d'éducation et d'affection que nous avons envers eux, pour qu'ils puissent maintenir et enrichir le patrimoine culturel français dans son ensemble .



ooOoo

Nous sommes comme les  Rois mages et les bergers  en marche vers Noël  que l'Etoile annonce, c'est une marche vers la Paix , un pèlerinage annuel depuis 2017 ans ... 

D'autres notamment ceux    qui s'enferment dans comportements extrémistes et s'engagent dans des conflits terroristes au nom de leur religion , sont des menteurs fanatisés  , ils sont  détournés des préceptes fondamentaux de leur religion  et les profanent en commettant des crimes, ils finiront par disparaître car la main puissante  du créateur se lèvera sur eux pour les anéantir.  

J'ai voulu par ce message témoigner de ma foi et de mon espérance en des jours meilleurs.




Pour conclure sur un note de bonheur je vous propose de revoir Sheila et la  Chorale  "Les petits écoliers chantant  de Bondy, interpréter "Les Rois Mages" dans l'émission "300 choeurs pour les Fêtes " le vendredi 23 décembre sur France 3  , vous remarquez les yeux illumés de joie de tous les petits écoliers  :









Envie de brioches ? Faciles à préparer et à déguster !

Notre page habituellement est consacrée à des questions d'actualités politiques ou autres nouvelles, mais de temps en temps il m'arrive de vous proposer une recette facile , aujourd'hui je vous propose si vous aimez agrémenter votre petit déjeuner de préparer  des brioches au sucre .


Résultat de recherche d'images pour "petite brioche ronde"Résultat de recherche d'images pour "bouquet de bleuet"


Résultat de recherche d'images pour "bouquet de bleuet"


Résultat de recherche d'images pour "bouquet de bleuet"

Éditorial de lucienne magalie pons





Petites brioches rondes   dorées et  moelleuses 

Ingrédients

  540 g de farine, 55 g de sucre en poudre - 59g  de beurre, 2 œufs, 120 ml d'eau tiède, 1 c.c de fleur d'oranger,  1 c.c de levure boulangère, 1c.c de sel. 

Pour la dorure

1 jaune d'oeuf + 1 c.s de lait

Garniture :

graines de sésame ou sucre perlé

Préparation :

Dans un bol , mettre la levure avec une cuillère de sucre en poudre et l'eau tiède. Laisser reposer 5 minutes pour activer la levure.

Fouetter les œufs  avec une fourchette.

Dans un saladier , mettre la farine, le sucre et le sel, Mélanger. 

Ajouter le lait, les œufs, le beurre fondu, les œufs, la c.c de fleur d'oranger,  et la levure diluée dans de l'eau , mélanger à l'aide de la cuillère en bois jusqu'à ce que touts les éléments deviennent homogènes et froment un pâte  collante et légère.

Couvrir et laisser lever durant 2 heures dans un endroit à l'abri des courant d'air ( si vous voulez préparer ces brioches pour le petit déjeuner , vous pouvez laisser la pâte lever au frais toute la nuit).

Diviser la pâte en 12 portions, les rouler en boules et les disposer sur la plaque du four, les couvrir et laisser lever 40 minutes.

Faite une dorure à base de jaune d’œuf et 1 cuillère à soupe de lait pour badigeonner les brioches.

 Saupoudrez à votre choix  de graines de sésame, sucre perlé ou autres pour décorer.

Enfourner et laisser cuire 20 min à 200 °


oo0oo


A noter : Pour la fête des rois je vous proposerai la recette traditionnelle  de la  brioche aux fruits confits, ou gâteau des rois, qui a la forme d'une couronne,  elle est consommée surtout  en Provence et Languedoc, où elle se nommait   « royaume » , en Catalogne où elle se nomme tortell, et en Espagne, où elle se nomme roscón de Reyes.

Image associée
 Gateau des Rois


oo0oo


Ne pas confondre avec  la Couronne des rois délicieuse aussi et dont je vous donnerai la recette sans doute aussi : 

Résultat de recherche d'images pour "gateau des rois"
 Couronne des Rois