Translate

Nombre total de pages vues

Follow by Email

Rechercher dans ce blog

vendredi 7 avril 2017

Réactions Russes contre l'attaque américaine en Syrie : l'attaque américaine viole la loi internationale

Éditorial de lucienne magalie pons

 Pour être sure de ne pas interpréter approximativement ou incomplètement la réaction de la Russie en me référent à nos médias, je préfère reproduire intégralement ci-dessous  l'article de RT FRANCE  publié ce matin à 8 h 02 :

 note : je dois signaler à mes lecteurs qu'il est très difficile aujourd'hui sur internet de se référer à RT France et de citer des articles de ce médias sur les blogs et sites , j'ai du m'y reprendre à plusieurs fois avant de pouvoir accomplir ce travail  interrompu à plusieurs reprises par des pavés comportant des mentions " Erreur Oups rechargez, actualisez la page ... obtenez de l'aide" manifestement les particuliers qui veulent s'informer directement sur les sites russes sont surveillés, par " je ne sais qui " , mais j'ai persévéré et je viens d'aboutir ! Ouf !   


Source RT FRANCE

Les frappes US sur la base syrienne sont une agression contre un Etat souverain, selon Poutine

Les frappes US sur la base syrienne sont une agression contre un Etat souverain, selon Poutine

L’attaque américaine sur la base aérienne en Syrie viole la loi internationale, Washington ayant effectué un acte d’agression contre un Etat souverain, a estimé le président russe Vladimir Poutine, cité par le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.
«Le président Poutine qualifie les frappes américaines en Syrie d’agression contre un Etat souverain, violant la loi internationale en usant d'un prétexte artificiel», a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov,  devant des journalistes en commentant l’attaque américaine sur la base syrienne d'Al-Chaayrate.
Dmitri Peskov a souligné que l’armée syrienne ne disposait pas d’armes chimiques et a rappelé que la destruction de tous les stocks d’armes chimiques syriennes «avait été réalisée et confirmée par l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques, une branche spéciale de l’ONU». «D’après Vladimir Poutine, le fait d'ignorer complètement l’utilisation d'armes chimiques par les terroristes ne fait qu’aggraver la situation», a-t-il ajouté.
Dans ces frappes américaines en Syrie, le président russe voit également une tentative américaine de «détourner l’attention de la communauté internationale des nombreuses victimes civiles en Irak».
En outre, les relations russo-américaines qui «sont déjà dans un état déplorable» ont été endommagées par cette attaque, a déclaré Dmitri Peskov. «D’après Vladimir Poutine, cette mesure ne nous rapproche pas du but final de la lutte contre le terrorisme international, mais constitue un obstacle sérieux à l'émergence d’une coopération des nations dans la lutte contre un mal mondial dont le président américain Donald Trump avait affirmé lors de sa campagne électorale qu'elle serait l’une de ses tâches principales», a ajouté le porte-parole du Kremlin.
Donald Trump a déclenché le 7 avril des frappes contre la base aérienne d'Al-Chaayrate en Syrie en riposte à une attaque chimique présumée imputée à Bachar al-Assad. Cette première opération militaire des Etats-Unis contre Damas a été menée avec «59 missiles» de croisière Tomahawk.

Aucun commentaire: