Translate

Nombre total de pages vues

Follow by Email

Rechercher dans ce blog

jeudi 13 avril 2017

Résolution de l'ONU sur la Syrie : La Russie oppose son veto,la Bolivie a aussi voté contre, la Chine, l'Ethiopie et le Kazakhstan se sont abstenus pendant le vote.

Éditorial de lucienne magalie pons


La Russie a bloqué un projet de résolution américano-franco-britannique sur la Syrie au Conseil de sécurité des Nations unies.

Cette résolution proposée par les Etats-Unis, la France et le Royaume-Uni visait à répondre à l’attaque présumée avec des agents neurotoxiques dans la localité syrienne de Khan Cheikhoun le 4 avril, qui a fait 87 morts dont 31 enfants.

Dix membres du Conseil de sécurité ont voté pour le projet de résolution proposé par le Royaume-Uni, la France et les États-Unis 

La Bolivie a aussi voté contre. La Chine, l'Ethiopie et le Kazakhstan se sont abstenus pendant le vote.

ooOoo

Il est évident que  tout pays  qui se respecte ne peut approuver un projet de résolution qui  légitimerait de fait les  frappes portées par les Etats-Unis contre la base syrienne de Shayrat, en  triple violation du Droit  International , de la Charte de l’Onu , et des accords Multilatéraux de la coalition. 

Le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov a qualifié mercredi de contreproductive la tentative de faire adopter ce projet de résolution qui juge Damas coupable de l'attaque chimique de Khan Cheikhoun, au lieu d'être consacré à l'enquête de cette tragédie.

Il s'agit d'une nouvelle version pratiquement inchangée du projet de résolution présenté la semaine dernière par les mêmes pays. Le projet contient un appel adressé aux autorités syriennes à ouvrir l'accès des bases aériennes pour les experts de l'Onu et de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC).

La Russie avait antérieurement présenté sa version d’un projet de résolution qui prévoit de lancer une enquête réelle au lieu de nommer les coupables avant qu’on fasse la lumière sur cette affaire..

 A cette occasion  avant que le Président Français qui n’a plus que quelques jours devant lui avant de quitter ses fonctions ,  un communiqué a été   publié le 12 avril 2017  sur le site officiel de la Présidence  dans lequel il est indiqué  que « La Russie a choisi de mettre une nouvelle fois son véto à un projet de résolution du Conseil de sécurité sur la Syrie …… » sans préciser que ce projet de résolution était présenté par  fes Etats-Unis ; la France et l’Angleterre … , ce qui a la lecture peut prêter à confusion.

Plus bas en conclusion il est indiqué dans ce communiqué : … « La Russie prend une lourde responsabilité en s’opposant systématiquement, pour protéger son allié Assad,  " à un traitement multilatéral du dossier syrien. Seul le rassemblement de la communauté internationale en faveur d’une transition politique en Syrie permettra à ce pays martyr de retrouver la paix, la stabilité et la souveraineté. La France continuera à se mobiliser en ce sens. »

Cette conclusion est partisane elle accuse la Russie de s’opposer systématiquement   «   à un  traitement  multilatéral du dossier syrien » , pour « protéger son allié Assad » , cet argument ne tien pas debout ,en effet la Russie comme tout pays qui respecte le Droit International, la Charte de l’Onu, et les accords multilatéraux de la coalition , a opposé son veto  comme elle devait le faire. 

Nous reproduisons ci-dessous dans son intégralité en copié/collé  le  communiqué figurant sur le site officiel de la présidence :  
Publié le 12 Avril 2017
« Résolution sur la Syrie à l'ONU - veto russe
« RUBRIQUE : INTERNATIONAL, DÉVELOPPEMENT ET FRANCOPHONIE
«  La Russie a choisi de mettre une nouvelle fois son veto à un projet de résolution du Conseil de sécurité sur la Syrie. Ce projet visait à permettre une enquête rapide et approfondie de l’OIAC et des Nations Unies pour établir les responsabilités des attaques chimiques du 4 avril dans la province d’Idlib. La France n’avait ménagé aucun effort, y compris vis-à-vis de la Russie, pour réunir un consensus sur ce texte. C’est la huitième fois que la Russie choisit de s’opposer ainsi à la majorité du Conseil.
«  La Russie prend une lourde responsabilité en s’opposant systématiquement, pour protéger son allié Assad, à un traitement multilatéral du dossier syrien. Seul le rassemblement de la communauté internationale en faveur d’une transition politique en Syrie permettra à ce pays martyr de retrouver la paix, la stabilité et la souveraineté. La France continuera à se mobiliser en ce sens.

-        Fin du copié/collé  -

Suite de notre éditorial :

Du  côté   de la Grande-Bretagne , Boris Johnson , le  ministre britannique des Affaires étrangères s’est dit «consterné» mercredi soir après le veto opposé par la Russie au Conseil de sécurité de l’Onu à un projet de résolution sur l’attaque chimique présumée imputée ( ndlr : sans preuve )  au régime syrien.  «La Russie a choisi le mauvais camp», a déclaré Boris  Johnson dans un communiqué publié à Londres. «La communauté internationale cherchait à dire clairement que toute utilisation d’armes chimiques par quiconque, où que ce soit, est inacceptable, et que ceux qui en sont responsables devront en payer les conséquences», a-t-il ajouté.

Ainsi l’Angleterre comme la  la France et les Etats Unis persistent  à présumer et  à désigner  coupable  Bachar El Assad et l’Armée syrienne  avant même qu’une enquête de l’OIAC ne se soit prononcée.


Les autorités russes ont toujours demandé une enquête impartiale sur cette affaire avec l'implication de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC). En l'absence d'une telle enquête, l'origine de l'intoxication aux produits chimiques des habitants de Khan Cheikhoun reste donc controversée.

Toutefois par ailleurs nous avions relevé il y a quelques jours   sur différents sites internet que l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) avait  indiqué jeudi  6 avril  avoir une «enquête en cours» sur l’attaque présumée à l’arme chimique qui a fait 86 morts en Syrie. L’OIAC a indiqué avoir « pris contact avec les autorités syriennes» et demander l’échange d’informations «concernant les allégations de recours aux armes chimiques dans la région de Khan Cheikhoun» dans le cadre d’une mission d’enquête devant établir un rapport sur l’incident survenu mardi.

REVUE DE PRESSE :

www.leparisien.fr/.../resolution-de-l-onu-sur-la-syrie-le-8e-veto-de-la-russie-provoque-l...
Il y a 7 heures - «La Russie prend une lourde responsabilité», a déploré François Hollande, tandis que le ministre britannique des Affaires étrangères, Boris ...
www.rfi.fr/.../20170413-nouveau-veto-russie-resolution-onu-syrie-attaque-chimique
1.       
Il y a 3 heures - Sans surprise, la Russie a mis son huitième veto mercredi 12 avril à une résolutioncondamnant les attaques chimiques en Syrie et appelant à ...
www.ouest-france.fr › Europe › Russie
1.       
Il y a 7 heures - La Russie a sans surprise opposé son veto à l'adoption d'un texte présenté par les Etats-Unis, le Royaume-uni et la France pour faire avancer ...
https://francais.rt.com/.../36817-moscou-veto-onu-resolution-attaque-chimique-presu...
1.       
Il y a 8 heures - Le 12 avril, la Russie a mis son veto au projet de résolution présenté par la France, la Grande-Bretagne et les Etats-Unis au Conseil de ...
www.europe1.fr › Accueil › international
1.       
Il y a 13 heures - INTERNATIONAL - Le Conseil de sécurité doit voter une résolution condamnant l'attaque chimique d'une ville syrienne le 4 avril dernier.
www.liberation.fr/.../la-russie-oppose-son-veto-a-une-resolution-de-l-onu-sur-l-attaqu...
1.       
Il y a 1 jour - La Russie a posé ce mercredi son veto à un projet de résolution du ... de la Russie au Conseil de sécurité visant à protéger son allié syrien, ...
www.lemonde.fr/.../poutine-recoit-le-secretaire-d-etat-americain-tillerson-dans-un-climat...
                              
Il y a 12 heures - Alors qu'à Moscou, le président russe Vladimir Poutine recevait ... sur fond de crisesyrienne, la Russie a opposé son veto à une résolution du ...
www.lemonde.fr/.../syrie-veto-de-moscou-et-pekin-a-une-resolution-de-l-onu-demanda...
5 déc. 2016 - La Russie et la Chine se sont opposées au texte, mentionnant la ... fois que Moscou bloque ainsi une résolution du Conseil sur la Syrie depuis ...
www.elysee.fr/communiques-de-presse/.../resolution-sur-la-syrie-a-l-onu-veto-russe/
1.       
Il y a 8 heures - La Russie a choisi de mettre une nouvelle fois son veto à un projet de résolution du Conseil de sécurité sur la Syrie. Ce projet visait à permettre ...
1
2
3
4
5
6
7
8
9




Aucun commentaire: