Nombre total de pages vues

Translate

Rechercher dans ce blog

vendredi 3 mars 2017

Le député européen polonais Janusz Korwin-Likke a déclaré "Bien sur les femmes doivent gagner moins que les hommes, parce qu' elles sont plus faibles, plus petites , moins intelligentes et moins nombreuses" (info - vidéo )

Éditorial de lucienne magalie pons

Ah le vieux chameaux !

Incroyable mai vrai  : Le député européen polonais Janusz KORWIN-MIKKE, lors du débat sur l'écart salarial entre hommes et femmes est intervenu déclenchant une polémique.


Voici ce qu'il notamment déclaré au cours de son intervention   "  "Bien sûr, les femmes doivent gagner moins que les hommes parce qu'elles sont plus faibles, plus petites, moins intelligentes et moins nombreuses. C'est tout"  a-t-il dit péremptoire, en poursuivant " Dans le classement des Olympiades scientifiques polonaises, quelle était la place de la première femme ? 800e. Et combien de femmes se trouvent dans les 100 meilleurs joueurs d’échecs ? Aucune.»

La député européenne espagnole Iratxe Garcia Perez a très peu apprécié les réflexions de Janusz Korwin-Mikke. Après  son intervention, elle a répliqué  en le visant  du doigt comme un piquador lançant ses fléchette :  "Je sais que ça vous ennuie, qu'aujourd'hui les femmes puissent représenter le peuple dans les mêmes conditions que vous. A cette place, je vais défendre les femmes européennes contre les hommes comme vous."

Je ne sais pas si le député  européen polonais  connu comme lanceur de polémiques, est  aussi un pince-sans-rire provocateur  , s'il  croit ce qu'il dit ou s'il a voulu lancer une bombinette pour s'amuser un peu en essayant de créer la pagaille... ou s'il  est assez borné pour ne pas reconnaître l'intelligence des femmes ou dénie  l'intelligence de la savante  Marie Curie ...... en tout cas la députée espagnole Iratxe Garcia Pérez qui n'est pas du genre à rigoler sur les questions  sérieuses  (je  connais sa méthode, pour l'avoir vu   intervenir dans une conférence à Paris),   a pris ses paroles au sérieux,  et dans une colère froide l'a remouché en deux temps trois mouvement, Après son intervention elle a répliqué  en le visant  du doigt comme un picador  lançant ses fléchettes  : "Je sais que ça vous ennuie, qu'aujourd'hui les femmes puissent représenter le peuple dans les mêmes conditions que vous. A cette place, je vais défendre les femmes européennes contre les hommes comme vous."

 Pendant qu'elle lui répondait Janusz Korwin-Mikke  se tenait debout avec une certaine façon " courtoise" et un certain air de provocation maligne   ... Il n'y a qu'en Europe que l'on voit ce genre de scénette politico-comique dans un Parlement , question d'ambiance sans doute ...  


Roberta Metsola, députée européenne de Malte, a jugé que ces commentaires trahissaient «les valeurs de toute l'Union européenne» et appelé à combattre la «misogynie».

Après des plaintes de plusieurs de leurs collègues, le président du Parlement européen Antonio Tajani (PPE, droite) a annoncé le 2 mars qu'il avait ouvert une enquête pour «des remarques sexistes», qui pourrait mener à des sanctions.

«Celles-ci peuvent aller d'une réprimande à une amende avec une suspension temporaire», a précisé le Parlement européen dans un communiqué.


Aucun commentaire: