Translate

Nombre total de pages vues

Follow by Email

Rechercher dans ce blog

dimanche 19 mars 2017

Deux hommes égorgés à Paris - Communiqué du Front national dévoilant que le suspect était un ressortissant tunisien fiché S

Éditorial de lucienne magalie pons

Avant de prendre connaissance du communiqué du Front National nous devons résumer un rappel des faits :

 Vendredi 17 mars les  médias indiquaient qu’un homme d’une trentaine d’année  avait été   arrêté  à Paris, soupçonné d'avoir tué à l'arme blanche son père et son frère,  en bas d'un immeuble du XIe arrondissement au 119 rue de Montreuil à Paris, à proximité de la place de la Nation et du métro Avron. 

Il était indiqué que " d 'après des témoins »  ..."  l'homme avait  tenu des «propos liés à l'islam" ,  mais  que " certaines personnes évoquaient une simple prière "

Les médias rapportaient "  ….la   police judiciaire est chargée de l'enquête ",  en soulignant que "  selon les premiers éléments de l'enquête,  des sources policières, appelaient  à la plus grande prudence sur les motivations du tueur présumé." 

On indiquait aussi  que le suspect  avait "  été retrouvé  prostré  et    transféré aux urgences médico-judiciaires de la préfecture de police."

La seconde victime, frère du suspect,  aurait  à peu près le même âge que le tueur présumé, entre 25 et 30 ans.

D’autres informations suivaient, notamment plusieurs  témoignages des voisins décrivant le déroulement du meurtre et les médias soulignaient : "   plusieurs habitants de la résidence ont donc vu le drame de leurs yeux, une cellule psychologique a été mise en place au rez-de-chaussée."

Aucune précision n’était donnée sur l’identité du suspect et de sa famille, et depuis les médias retournant leurs attentions sur d’autre sujets d’actualité n’en disaient plus aucun mot.

D'après ces information qui insistaient sur le déroulement du drame sans donner de précisions sur les motivations qui n'étaient pas connues,   on pouvait penser qu'il s'agissait  d'un drame familial. 

Mais en dehors des médias , des informations ont dû filtrer et circuler  et hier 18 mars le Front National  dévoilait dans un communiqué que le suspect " était un ressortissant tunisien  fiché S  pour radicalisation islamiste par les services de renseignement  " . 

 Voir le communiqué ci-dessous : 


Deux hommes égorgés hier à Paris : que faisait encore en France le Tunisien fiché S mis en cause ?


Communiqués / 18 mars 2017 / Étiquettes :  /

Communiqué du Front National
L’individu qui hier, à Paris, a égorgé son frère et son père est un ressortissant
 tunisien, fiché S pour radicalisation islamiste par les services de renseignement.
Quelle que soit la motivation de son acte barbare et meurtrier, il est invraisemblable 
que la France conserve sur son sol des étrangers fichés S. Notre droit souverain, 
et notre devoir vis-à-vis du peuple français, est de protéger la France de ces individus dangereux, pas de les accepter au risque qu’ils passent à l’acte.
Nous rappelons l’engagement 29 du projet présidentiel de Marine Le Pen : 
l’expulsion de tous les étrangers qui sont en lien avec le fondamentalisme 
islamiste, notamment les fichés S.

Le laxisme, responsable de tant de drames, coupable de tant d’ho
rreurs, 
doit cesser.

Aucun commentaire: