Nombre total de pages vues

Translate

Rechercher dans ce blog

samedi 18 mars 2017

En savoir plus sur Robert Bourgi , le nouvel homme du jour dans l'actualité du dossier Fillon ( info - revue de presse )

Éditorial de lucienne magalie pons

Tous les médias en parle, les réseaux sociaux  ne sont pas en reste aussi, Robert Bourgi est devenu depuis 2 jours le "nouvel homme du jour" du "  dossier Fillon" !

"Et Alors ? " et alors .....  nous avons finalement décidé nous aussi d'en parler ci-dessous  en reprenant les récits et les portraits dressés par les médias sur cet homme qui a offert des costumes " un simple cadeau amical selon lui",  à son ami François Fillon.

Un médias écrit à se sujet "  En attendant d'être éventuellement entendu par les enquêteurs, il a assuré à l'AFP l'avoir fait de bon cœur, sans "conflit d'intérêts ni trafic d'influence".

Pour en savoir plus, parce que nous sommes curieux de cette affaire qui depuis quelques semaines intoxique  la campagne présidentielle 2017, nous avons relevé    sur internet un long  article publié  par le site  Franceinfo intitulé « Qui est Robert Bourgi, l’avocat qui gâte François Fillon avec des costumes ? ».


Dans cet article Franceinfo en reprenant des informations de différents médias  affirme que « L’avocat  Robert Bourgi  est bel et bien l’homme qui a payé des costumes sur mesure à François Fillon pour un montant de 13 000 euros …. »
L’article  poursuit en précisant  que cette information a été confirmée par l’intéressé lui-même qui a indiqué qu’il s’agissait d’ « un simple cadeau amical »
Franceinfo souligne «  Reste que l'enquête sur de possibles emplois fictifs familiaux du côté de François Fillon a été étendue aux conditions dans lesquelles ces costumes de luxe lui ont été offerts.
Suivent ensuite différents paragraphes dans lesquels   est dressé « le portrait » de  cet avocat  de formation-,   qui   selon France Info citant Le Monde –  assure n’avoir jamais plaidé.

La mention  «  Partagez  »  figurant en marge de cette publication  sur le site de Franceinfo  nous le reproduisons ci-dessous  intégralement , afin de   prendre connaissance du parcours de Robert Bourgi, qui se trouve au premier plan de  l’actualité du dossier Fillon depuis deux jours,  d’autant qu’il est indiqué en conclusion de l’article de Franceinfo :  ….. "  Non content de fournir de précieux conseils, l'avocat semble aussi vouloir soigner l'image de son ami, à coups d'achats conséquents. Le 7 décembre dernier, soit neuf jours après la victoire de François Fillon à la primaire de la droite, il a ainsi passé commande de deux costumes sur mesure qu'il lui a ensuite offerts. En attendant d'être éventuellement entendu par les enquêteurs, il a assuré à l'AFP l'avoir fait de bon cœur, sans "conflit d'intérêts ni trafic d'influence".

* Copié/collé de source : 
franceinfo
France Télévisions
Mis à jour le 17/03/2017 | 20:52
publié le 17/03/2017 | 20:49
"  Qui est Robert Bourgi, l'avocat qui gâte François Fillon avec des costumes ?
" L'identité de l'acheteur des vêtements de luxe du candidat de la droite et du centre a été confirmée. Il s'agit de Robert Bourgi, un avocat parisien, proche de plusieurs dirigeants africains. Portrait.   

" Son nom est revenu régulièrement dans le dossier. L'avocat Robert Bourgi est bel et bien l'homme qui a payé des costumes sur mesure à François Fillon, pour un montant de 13 000 euros, affirme Le Monde, vendredi 17 mars.

" Cette information a été confirmée par l'intéressé lui-même. Interrogé par l'AFP, Robert Bourgi a ainsi indiqué qu'il s'agissait d'"un simple cadeau amical". Reste que l'enquête sur de possibles emplois fictifs familiaux du côté de François Fillon a été étendue aux conditions dans lesquelles ces costumes de luxe lui ont été offerts. Mais qui est cet homme dont les cadeaux embarrassent désormais le candidat de la droite et du centre ? Franceinfo vous dresse son portrait.

" Un acteur de la "Françafrique"

" Cet avocat de formation de 71 ans – qui assure, dans Le Monde, n'avoir jamais plaidé – est un fin connaisseur de l'Afrique. Et pour cause : né à Dakar (Sénégal), ce fils d'un négociant libanais est considéré comme le fils spirituel de Jacques Foccart, le "Monsieur Afrique" de Charles de Gaulle qui "a défendu le pré carré français en Afrique" jusqu'à sa mort, rappelle Libération.

" La carrière de Robert Bourgi a donc consisté à entretenir des liens privilégiés avec les dirigeants africains, comme l'ex-président ivoirien Laurent Gbagbo ou Omar Bongo, l'ancien président gabonais. "Je suis le seul à Paris qui peut dire à un ministre africain, sans qu’il en prenne ombrage : 'Tu m’emmerdes, sale nègre !'", résume-t-il dans Libération. En l'occurrence, il appelait plutôt "papa" Omar Bongo, à l'africaine. "Bongo était tout à la fois son client, peut-être son ami" et le parrain de sa fille. C'est d'ailleurs lui qui a annoncé la mort du dirigeant gabonais aux médias français, raconte Le Monde.

" Sur 20minutes.fr, Antoine Glaser, journaliste spécialiste de la "Françafrique", détaille davantage le rôle discret de Robert Bourgi : "Bourgi était une sorte de porte-parole, il rendait compte de toutes les humeurs d’Omar Bongo. Par exemple, quand un ministre de la Coopération déplaisait au dirigeant gabonais, on en changeait." De son côté, Le Monde précise que si son influence a légèrement diminué depuis les années 1980, il entretient toujours son réseau dans "cinq ou six pays".

" Un ami de la droite française

" Son entregent et son carnet d'adresses fourni constituent des biens précieux pour les entreprises et les hommes politiques désireux de nouer des liens avec le continent africain. Et notamment ceux classés à droite de l'échiquier politique. Comme l'explique 20 Minutes, les liens entre Robert Bourgi et la droite française relèvent de l'héritage familial. Son père fut l'un des premiers adhérents du Rassemblement du peuple français de Charles de Gaulle et surtout "l'homme de confiance" de Jacques Foccart à Dakar.

" C'est donc sans surprise que le fils se rapproche du RPR, puis du "club 89" d'Alain Juppé, créé après la victoire de François Mitterrand. Dans les années 1980, Robert Bourgi devient le conseiller Afrique de Jacques Chirac, puis de Dominique de Villepin, avant de rejoindre le camp de Nicolas Sarkozy en 2005. Ce dernier le décorera d'ailleurs de la Légion d'honneur et lui accordera le renvoi du ministre de la Coopération de l'époque. Ce dernier avait "déclaré vouloir mettre fin à la Françafrique", s'attirant les foudres d'Omar Bongo, raconte Le Monde.

" ... et un proche de François Fillon

" Outre les valeurs politiques qu'ils partagent, l'amour des belles voitures a-t-il aussi rapproché Bourgi et Fillon ? L'avocat parisien – qui roule en Maserati – connaît en tout cas le Sarthois depuis longtemps. Selon Le Monde, l'amitié s'est consolidée en 2012. Robert Bourgi avait alors ouvert son carnet d'adresses à François Fillon, alors député de Paris, devenant son conseiller de l'ombre sur les questions africaines.

" En novembre 2013, il avait notamment contribué à l'organisation de son voyage au Sénégal, puis en Côte d'Ivoire, où il entretient les meilleures relations", raconte le quotidien du soir. Il a aussi essayé de réconcilier Nicolas Sarkozy et l'ancien Premier ministre. "En vain", note le journal.

" Non content de fournir de précieux conseils, l'avocat semble aussi vouloir soigner l'image de son ami, à coups d'achats conséquents. Le 7 décembre dernier, soit neuf jours après la victoire de François Fillon à la primaire de la droite, il a ainsi passé commande de deux costumes sur mesure qu'il lui a ensuite offerts. En attendant d'être éventuellement entendu par les enquêteurs, il a assuré à l'AFP l'avoir fait de bon cœur, sans "conflit d'intérêts ni trafic d'influence".
-        Fin du copié collé –
-         
-        oo0oo
-         
·    *    suite de notre Editorial 
Nous avons lu  parmi d’autres,   un article figurant aussi  sur le site de Franceinfo  en date de ce jour 18 mars, intitulé  « Robert Bourgi "n'est pas un ami, c'est quelqu'un qui fait de vous son obligé"
Dans cet article la journaliste  du Monde Raphaëlle Bacqué    au cours d’un entretien avec Franceinfo  a elle aussi  dressé le portrait de Robert Bourgi

 Nous reproduisons ci-dessous  cet article qui complète le précédent :  dans cet entretien :

Copié/collé  de source :
franceinfo
Radio France
Mis à jour le 18/03/2017 | 00:23
publié le 18/03/2017 | 00:23
« Robert Bourgi "n'est pas un ami, c'est quelqu'un qui fait de vous son obligé"
" La journaliste du Monde Raphaëlle Bacqué était l'invitée de franceinfo. Elle a dressé le portrait de Robert Bourgi. L'avocat a avoué vendredi avoir offert les costumes de luxe de François Fillon pour lesquels le parquet financier a ouvert un réquisitoire supplétif.
" L'avocat Robert Bourgi a reconnu vendredi 17 mars être celui qui a acheté des costumes de luxe à François Fillon. "Simple cadeau amical" dit-il. Mais pour la journaliste grand reporter du Monde Raphaëlle Bacqué, Robert Bourgi n'est "pas un ami" mais quelqu'un qui "tisse avec vous une relation d'intérêt".
" Sur franceinfo, la journaliste s'étonne que François Fillon ait commis "l'imprudence" de s'être offrir des cadeaux par un homme dont "la réputation n'est plus à faire".

" franceinfo : Êtes-vous étonnée de retrouver Robert Bourgi derrière cette affaire des costumes de luxe de François Fillon ?

" Raphaëlle Bacqué : En tout cas c'est un homme que l'on voit depuis longtemps dans les milieux du pouvoir, dans les sillages de la droite. C'est un homme qui a repris l'héritage de Jacques Foccart sur la Françafrique et dont tout le pouvoir, l'entregent, repose sur le fait de monnayer son carnet d'adresses auprès des dirigeants africains. On l'avait déjà vu dans le sillage des gaullistes, dans le sillage de Jacques Chirac, puis de Dominique de Villepin, de Nicolas Sarkozy, et le revoilà du côté de François Fillon.

" C'est un ami assez dangereux. Il peut vous aider à nouer des contacts auprès des chefs d'État africains et notamment des dictateurs, parce qu'il est assez puissant. Et puis, si vous ne lui rendez pas la pareille, il peut vous dénoncer.
 Raphaëlle Bacqué, journaliste au Monde
à franceinfo : 

Il peut raconter vos turpitudes. C'est ce qu'il avait fait avec Dominique de Villepin en 2011 et c'est ce qu'il fait d'une certaine façon en laissant filtrer cette affaire de cadeaux auprès de François Fillon.

Robert Bourgi a-t-il laissé filtrer cette affaire de cadeaux de manière délibérée ?

En tout cas ce n'est pas la première fois. Lorsqu'il dit "je lui ai offert des costumes et il ne m'a pas remercié", il avait déjà eu une attitude et une expression semblable avec Dominique de Villepin. Il l'avait aidé, et quand il avait vu qu'il n'avait aucune chance d'être Président de la République et qu'il s'était éloigné de lui, il avait raconté la façon dont il avait apporté des valises de billets à Dominique de Villepin ce qui était incroyablement compromettant.

Robert Bourgi pris ses distances avec François Fillon. Pourquoi ce rebondissement ?
Parce que c'est un homme qui est toujours du côté du pouvoir. 
Le principe même de son métier est de monnayer aux chefs d'États africains les contacts qu'il peut avoir au sein du pouvoir français. Son intérêt est d'être toujours du côté de celui qui peut potentiellement devenir le Président de la République.

Raphaëlle Bacqué, journaliste au Monde
à franceinfo

Il s'était rapproché de François Fillon en 2012 après la défaite de Nicolas Sarkozy, puis au moment des primaires. Il ne croyait pas en la victoire de François Fillon, il était de nouveau revenu vers Nicolas Sarkozy. Et quand François Fillon a gagné la primaire, il s'est rapproché de lui. C'est ainsi qu'il s'est mis à lui faire ces cadeaux pour de nouveau lui montrer sa sympathie.

Est-ce dangereux pour François Fillon d'avoir un tel ami ?

Oui, car ce n'est pas un ami. C'est quelqu'un qui fait de vous son obligé, qui tisse avec vous une relation d'intérêt. C'est toute la difficulté et l'imprudence de se laisser offrir des cadeaux par un homme tel que lui. Si c'était un ami, on pourrait discuter de la nécessité de faire ce genre de cadeaux si dispendieux. Mais là ce n'est pas un ami.
-  Fin du copié/collé - 
    oo0oo

A la lecture des  articles que nous avons reproduit ci-dessous  et de ceux figurant en Revue de Presse ci-dessous nous remarquons que le dossier  Fillon,   qui depuis le PenelopeGate est passé par différentes étapes de révélations en cascade ,  se trouve maintenant coloré des « affaires franco-africaines »   au travers des révélations de ses attaches amicales avec  l’homme de la Françafrique  Robert Bourgui , cela donne à cette affaire une nouvelle dimension à exploiter pour les enquêteurs.
Cette affaire à rallonges  successives  deviendra-t- elle le "Fillon-Bourgui-FranceAfriqueGate" ? 

 Aux enquêteurs maintenant de débrouiller l'écheveau de cet intrigue politico-amicale qui vient encore s'ajouter aux embrouilles des précédentes  ! 
Il nous reste,  pour terminer cet article consacré à Robert Bourgi le  « nouvel homme du jour »  du dossier Fillon,  de passer en
 REVUE DE PRESSE :


L'Express
 - ‎il y a 5 minutes‎
Le Parisien
 - ‎il y a 13 minutes‎
Est Républicain
 - ‎il y a 2 heures‎
20 Minutes
 - ‎il y a 3 heures‎
Le Point
 - ‎il y a 7 heures‎

Le Parisien
 - ‎il y a 13 minutes‎
Abbaye de Rouez-en-Champagne (Sarthe), le 26 aout 2015. Ce jour-là, François Fillon effectue sa rentrée,
 entouré de soutiens, parlementaires et adhérents de Force républicaine. Il y accueille Robert Bourgi.
DIVERGENCE/ALAIN GUILHOT.
Libération
 - ‎il y a 10 heures‎
Ce serait donc lui, Robert Bourgi, l'homme de la «Françafrique», le généreux habilleur de François Fillon…
 Le microcosme politico-médiatique bruissait de la rumeur depuis une semaine, suite aux révélations du Journal
 du dimanche sur les ultimes ...
Franceinfo
 - ‎il y a 10 heures‎
L'identité de l'acheteur des vêtements de luxe du candidat de la droite et du centre a été confirmée. Il s'agit
de Robert Bourgi, un avocat parisien, proche de plusieurs dirigeants africains. Portrait. L\'avocat Robert Bourgi
est l\'invité d\'Europe 1 ...
RFI
 - ‎il y a 11 heures‎
Confirmant les informations de nos confrères du journal «Le Monde», l'avocat Robert Bourgi a reconnu avoir
 commandé et payé les costumes sur mesure de François Fillon pour une valeur de 13 000 euros.
 L'affaire avait été révélée ce week-end par le ...
Challenges.fr
 - ‎il y a 11 heures‎
Le généreux ami de François Fillon lui ayant offert ses costumes est donc le sulfureux avocat Robert Bourgi.
 Une révélation très embarrassante pour le candidat de la droite et du centre. Explications. Et interview d'Antoine
 Glaser, spécialiste de la ...

Le Monde
 - ‎il y a 18 heures‎
A la suite des révélations du « Monde », M. Bourgi a reconnu avoir acheté pour 13 000 euros de costumes
à François Fillon, « un simple cadeau amical » selon lui. LE MONDE | 17.03.2017 à 13h07 •
Mis à jour le 18.03.2017 à 06h45 | Par Matthieu Goar et ...
Marianne
 - ‎il y a 21 heures‎
Selon nos informations, deux perquisitions ont été menées chez l'enseigne de luxe Arnys
 après les révélations du JDD sur les cadeaux d'un mystérieux "ami" de François Fillon : des costumes
à plusieurs milliers d'euros. L'enquête a été élargie. Article ...
Le Parisien
 - ‎16 mars 2017‎
L'affaire des costumes de François Fillon fait désormais l'objet d'une enquête du Parquet national financier.
 La justice s'empare de l'affaire des costumes de François Fillon. Selon nos informations, le Parquet national
 financier (PNF) vient d'accorder ...
Éditorial
La Croix
 - ‎il y a 22 heures‎
L'enquête sur de possibles emplois fictifs qui a valu à François Fillon d'être mis en examen en pleine
campagne présidentielle a été étendue aux conditions dans lesquelles des costumes de luxe lui ont été offerts,
a affirmé jeudi à l'AFP une source ...
La Croix
 - ‎il y a 22 heures‎
Le candidat LR à la présidentielle, François Fillon, a affirmé jeudi soir à Caen être "toujours là (...)
pour la France" devant quelque 4.500 personnes, accueillies par un concert de casseroles à l'entrée
 de la salle où se déroulait le meeting. "Chaque ...
Le Progrès
 - ‎il y a 17 heures‎
Ce pilier de la Françafrique, proche du candidat de la droite, a été identifié par les enquêteurs
après des perquisitions chez le tailleur parisien Arnys. "C'était un cadeau" a-t-il confirmé ce vendredi.
 Le 17/03/2017 à 13:50; mis à jour à 20:09 ...
RTL info
 - ‎16 mars 2017‎
(Belga) L'enquête visant le conservateur François Fillon sur de possibles emplois fictifs accordés à sa famille
 a été étendue aux conditions dans lesquelles des costumes de luxe ont été offerts au candidat à la présidentielle
 française, a affirmé jeudi ...


Aucun commentaire: