Nombre total de pages vues

Translate

Rechercher dans ce blog

vendredi 3 mars 2017

Campagne Fillon - Le Commandant Balafré perd de nombreuses têtes de son Etat-major !

Éditorial de lucienne magalie pons




Source et références :
BFMTV


Ajoutée le 3 mars 2017
Dominique Bussereau a annoncé, ce vendredi, qu'il ne soutenait plus la candidature de François Fillon. Le député Les Républicains a expliqué son choix sur BFMTV: "Ce n'est pas une décision facile car j'ai beaucoup de respect et d'amitié pour François Fillon (…) Je n'étais pas sur ce matin en me levant que je prendrai cette décision. Elle n'était pas préparée ni concertée". L'ancien ministre a également affirmé que Jean-Pierre Raffarin dont il est proche "s'exprimera bientôt".


_____________________________
Nos commentaires


Il y a l'Affaire Fillon qui le concerne directement, mais en parallèle il y a l'équipe de  Campagne présidentielle 2017 de François Fillon qui en subit le contre-coup  , et la campagne en général qui s'en trouve perturber !

Depuis Lundi c'est comme une hémorragie  hémophile qui décime l'équipe de campagne de François Fillon, plus d'une soixantaine de ses soutiens actifs l'on quitté les uns après les autres ... aujourd'hui c'est l'ancien ministre Dominique Bussereau, député et Président du Conseil départemental de Charente-Maritime, qui se met en retrait de l'équipe de François Fillon.


"Nous sommes partis dans une spirale suicidaire, je ne veux pas être l’acteur de la descente aux enfers de la droite et du centre", a déclaré Dominique Bussereau à "Sud Ouest". Il souhaite  qu’Alain Juppé, qu’il avait soutenu pour la primaire, soit candidat,  mais il estime que : "C’est à François Fillon de décider, Alain Juppé ne fera pas un coup d’Etat"

Par ailleurs les médias rapportent que  Jean Louis Léonard ,  Président départemental des républicains en Charente Maritime qui soutenait Nicolas Sarkozy pendant la primaire devrait officialiser ce vendredi soir  -, lors d'un comité départemental des républicains- , sont retrait de la campagne Fillon,  et appeler au retrait définitif du candidat de la droite François Fillon, il souhaite qu'Alain Juppé prennent la suite.  
Le sénateur Daniel Laurent, soutien de Juppé pendant la primaire, s’était engagé à soutenir François Fillon, c’était la règle de cette élection. Maintenant, il se désolidarise et souhaite qu’Alain Juppé soit candidat.

Hier nous avons noté   les retraits -, parmi d'autres - de Jean-Pierre Legrand,Maire de Castelnau-Le- Hez,  auparavant,  dans la foulée du retrait de Bruno Lemaire, les retraits de Frank Riester, Christophe Béchu Maire d'Angers,sénateur de Mainet Loire, Benoist  Apparu député de la Marne, maire de Châlons enChampagne, Edgard Philippe député de la Seine-Maritime, j'allais oublier Thierry Solère .. Georges Fenech,   Nadine Morano ... . je ne peux tous les citer,  c'est un mouvement de retrait qui se déverse en cascade et n'oublions la décision du 1er mars de l'UDI de suspendre sa particiption à la campagne de François Fillon en attendant de se réunir en Bureau politique pour une décision collective.( voir plus bas une actualisation c/ l'UDI )

La liste n'est pas complète je n'ai cité que les plus connus du grand public. 

Actualisation à 19 h 45 :

Jean-Christophe Lagarde était l'invité de Ruth Elkrief, ce vendredi sur BFMTV. Le président de l'UDI a confirmé que son parti ne soutenait plus la candidature de François Fillon à la présidentielle: "Nous continuons à vouloir construire l'alternance avec Les Républicains. Mais aujourd'hui, le candidat François Fillon ne permet pas cette alternance, il garantit la défaite (…) Il est indispensable de changer de candidat et rapidement". "Alain Juppé est le plus légitime parce qu'il était le second de la primaire", a-t-il ajouté.

Autre actualisation !

Alain Juppé fait marche arrière : il est finalement prêt à remplacer ...

www.closermag.fr › Tous les articles

Il y a 7 heures - Alors qu'il répétait encore il y a quelques semaines qu'il ne serait pas un plan B, Alain Juppé a décidé de rétropédaler et se dit prêt à monter...

Les défections continuent dans le camp Fillon, Alain Juppé se dit prêt ...

www.la-croix.com › France › Politique

Il y a 7 heures - Les défections continuent dans le camp Fillon, Alain Juppé se dit prêt. La Croix (avec ... Le navire Fillon continue à prendre l'eau. Après les ...

Par ailleurs une personnalité politique importante ancien ministre estime que François Fillon ne peut plus continuer "ce combat" :



Aucun commentaire: