Translate

Nombre total de pages vues

Follow by Email

Rechercher dans ce blog

jeudi 2 mars 2017

Jacques Myard - Communiqué de Presse :" Programme Macron où l'art de l'enfumage "

Éditorial de lucienne magalie pons


source : site de Jacques Myard



COMMUNIQUE DE PRESSE
de Jacques MYARD
Député de la Nation
Maire de Maisons-Laffitte
Président du Cercle Nation et République


                                                                                                                         Le 2 mars 2017



A/S : Programme Macron ou l'art de l’enfumage


Le discours d'Emmanuel Macron sur son projet est un chef-d’œuvre de verbiage, de plagiats, 
de démagogie, d’ignorances, de contradictions, de fuite en avant et de connivence.

-          Verbiage : il refuse de faire des réformes mais il veut transformer le pays, comprenne 
qui pourra !

-          Plagiat sur l’autonomie des universités, il n’a sans doute pas entendu parler des réformes 
Sarkozy Pécresse.

-          Démagogie : il entend supprimer un tiers des députés pour faire des économies, 
pourquoi pas 50 % ? L’antiparlementarisme est toujours un fonds de commerce, mais ce n’est pas
 avec ce genre de propositions que l’on fera des  économies. En revanche, rien sur le dix-mille 
feuilles territorial, machine à dépenses publiques !

-          Ignorance : il propose de multiplier les commissions d’enquête du Parlement. Il devrait se 
renseigner, il n’y en a jamais eu autant à l’Assemblée nationale ces dernières années : 17 commissions 
d’enquêtes, 24 missions d’informations communes, 20 rapports du Comité d’évaluation et de contrôle 
des politiques publiques, 9 Missions d’évaluation et de contrôle sans compter tous les travaux de 
l’Office d’évaluation des choix scientifiques et technologiques.

-          Contradictions : il veut supprimer la taxe d’habitation, impôt librement fixé par la commune,
 qui serait compensé par l’Etat. Mais il continue de vanter l’autonomie fiscale des communes alors 
qu’elles seront sous la tutelle de l’Etat : sic !

-          Il enfonce des portes ouvertes lorsqu’il affirme que la France doit renforcer ses services 
de renseignement, processus en cours depuis deux quinquennats !

-          Fuite en  avant sur l’Europe : il prône la solidarité dans la zone euro alors que 
l’Allemagne la refuse catégoriquement.

-          Connivence : il concentre le paiement de l’ISF sur les propriétaires fonciers mais exclut 
le patrimoine financier, en bon serviteur des banques et groupes qu’il connaît bien...


Rien ou presque sur la politique étrangère et le rôle de la France
 dans le monde,

Rien sur le financement de ce beau projet d’enfumage, aucun chiffrage de toutes ces dépenses.


C’est du grand art à la sauce Hollande, son mentor ; les Français ne s’y laisseront pas prendre !



Aucun commentaire: