Translate

Nombre total de pages vues

Follow by Email

Rechercher dans ce blog

jeudi 23 février 2017

Violences et actes vandalismes commis par des Lycéens au cours de manifestations dont certaines non autorisées , pour soit-disant protester contre des violences policières dans le cadre de l'Affaire Théo" ! ( info - revue de presse)

Éditorial de lucienne magalie pons


Les médias titrent " Manifestations contre les violences policières" ils ont certainement de la merde dans les yeux, les  violences  aujourd'hui étaient le fait des manifestants et du reste ça commence toujours comme ça  !


La première question à se poser c'est par quels "organisateurs"  sont manipulés ces lycéens ? qui a intérêt à foutre la chienlit en France  en manipulant des lycéens et des jeunes  sous prétexte de soutenir "Théo" ce qui est un argument dépassé puisque des enquêtes sont en cours.  

L'appel au calme de la ministre de l'éducation Nationale Najat Valud-Belkacem n'a pas été assez ferme, pas  plus que celui du Ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux , leur autorité n'a pas été assez forte pour "calmer "  les lycéens avaient désertés leurs lycées, et des jeunes qui s'étaient joints à eux, pour affronter la police et faire de la casse ensemble , ils ont  continué à commettre des actes de violences  s'attaquant aux policiers et à des personnes  en leur jetant divers projectiles dangereux, cailloux,pavés ,  bloc de pierres, rondins de bois énormes, une proviseur  adjointe notamment a été attaquée et  blessée par un manifestant,    et en commettant sur leur passage aussi des actes de vandalismes en  s'attaquant   aux voitures et  aux bâtiments banques, commerces, boutiques etc..


Ces lycéens qui obéissaient aux mot d'ordre d'organisateurs dont nous ne savons pas grand-chose et dont on peut se demander qui ils sont exactement et ce qu'il cherche à déclencher  en mobilisant les lycéens et des jeunes,-  public immature  très influençable  contre la police ,- sous le  faux prétexte de dénoncer des violences policières dans le cadres de l'affaire Théo .

Drôle de façon de protester contre des violences policières en commettant soi-même des actes de violences contre des policiers qui n'usaient  ce matin  notamment que de grenades lacrymogènes pour les disperser.


De plus dans la vidéo ci-dessous il est dit que la manifestation n'était pas autorisée et l'on voit un jeune s'en vanter en se plaçant d'égal à égal avec la police, une fanfaronnade qui montre bien que beaucoup de jeunes lycéens et autres jeunes ont perdu leur repère dans la hiérarchie des normes civiles et sociétales. 


Il serait temps de les traiter plus durement qu'avec des grenades lacrymogènes, par exemple en les arrosant de jets d'eau puissants, mais sans doute d'en haut veut-on préserver ces minus , or le peuple n'en peut plus , on ne peut plus circuler pour aller travailler et se rendre à nos affaires, ou encore pour assurer nos courses  quotidiennes, , ça ne peut plus durer comme ça , le pouvoir montre sa faiblesse  en ne prenant pas de mesures énergique , c'est le chaos politique, il est temps que cette chienlit cesse !


  REVUE DE PRESSE :





Affaire Théo : onze interpellations après des manifestations lycéennes à Paris

Le Figaro - ‎il y a 1 heure‎
Plusieurs centaines de jeunes manifestaient jeudi à Paris et à Montpellier contre les violences policières, des rassemblements marqués par des heurts avec les forces de l'ordre. Après le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux, Najat Vallaud-Belkacem a ...


Le Figaro - ‎il y a 1 heure‎
Plusieurs centaines de jeunes manifestaient jeudi à Paris et à Montpellier contre les violences policières, des rassemblements marqués par des heurts avec les forces de l'ordre. Après le ministre de l'Intérieur Bruno Le Roux, Najat Vallaud-Belkacem a ...

Le Blog de Jean-Marc Morandini (Blog) - ‎il y a 7 heures‎
14h50: La préfecture de police de Paris annonce que la circulation sur la place de la Nation a repris. 14h20: Dans un communiqué, l'Académie de Paris indique que le proviseur adjoint du Lycée Elisa Lemonnier a été "visé et blessé par un extincteur ...

Le Monde - ‎il y a 31 minutes‎
Seize lycées ont été bloqués par des élèves à Paris et un millier de lycéens ont manifesté place de la Nation, pour protester contre les violences policières. LE MONDE | 23.02.2017 à 17h42 • Mis à jour le 23.02.2017 à 17h49 | Par Chloé Marriault ...

L'Express - ‎il y a 1 minute‎
Ce jeudi matin, 16 lycées ont été totalement bloqués à Paris et douze autres l'ont été partiellement, selon le rectorat, par des jeunes manifestants contre les violences policières, à l'appel de mouvements antifacistes. Une manifestation non autorisée ...

Le Blog de Jean-Marc Morandini (Blog) - ‎il y a 7 heures‎
11h37: La circulation est coupée sur l'ensemble de la place de la Nation, ajoute la préfecture de police sur Twitter qui demande aux automobilistes "d'éviter le secteur". 11h36: Sur Twitter, la préfecture de police rappelle que la manifestation n'a pas ...

Franceinfo - ‎il y a 3 heures‎
Ces rassemblements ont lieu pour protester contre les violences policières présumées, après la violente interpellation de Théo, début février à Aulnay-sous-Bois, qui accuse un policier de l'avoir violé avec une matraque. Des lycéens manifestent près du ...

20minutes.fr - ‎il y a 1 heure‎
C.P et R.L avec AFP. Publié le 23.02.2017 à 11:29; Mis à jour le 23.02.2017 à 16:58. Seize lycées étaient totalement bloqués ce jeudi matin et douze autres partiellement par des jeunes manifestant contre les violences policières après l'affaire Théo et ...

L'Express - ‎il y a 1 heure‎
Paris - "Vengeance pour Théo": des heurts entre des jeunes protestant contre les violences policières et les forces de l'ordre ont débouché jeudi à Paris sur 21 interpellations, alors que 16 lycées ont été bloqués par des manifestants. Ils étaient ...

LCI - ‎il y a 1 heure‎
INFO LCI - Des incidents ont eu lieu ce jeudi à Paris en marge des blocages de lycées et de la manifestation organisée à partir de 11 heures à Nation. En milieu de journée, onze personnes avaient été interpellées. 2017-02-23T12:53:47.453Z La rédaction ...

Sud Ouest - ‎il y a 43 minutes‎
Entre 800 et 1 000 lycéens se sont rassemblés place de la Nation à Paris en début d'après-midi, et une dizaine de lycées parisiens ont été bloqués. Des affrontements avec la police ont eu lieu. "Vengeance pour Théo" : des heurts entre des jeunes ...

Le Progrès - ‎il y a 1 heure‎
Lancé sur les réseaux sociaux, ce "Blocus pour Théo" et pour dénoncer les violences policières ont perturbé une vingtaine de lycées parisiens jeudi. Vingt-six personnes ont été interpellées, un proviseur-adjoint a été blessé. Le 23/02/2017 à 16:38; mis ...

L'Etudiant Educpros - ‎il y a 15 minutes‎
Seize lycées parisiens ont été bloqués, jeudi 23 février 2017, en guise de protestation "contre les violences policières", selon le mot d'ordre de la journée. Au lycée Voltaire, déjà en tête du front contre la loi Travail en 2016, les élèves s ...

Paris Match - ‎il y a 1 heure‎
Des heurts ont opposé les forces de l'ordre aux jeunes protestant contre les violences policières, notamment à Paris. Seize lycées ont été bloqués par les manifestants. "Vengeance pour Théo": des heurts entre des jeunes protestant contre les violences ...

Europe1 - ‎il y a 3 heures‎
Plusieurs lycées parisiens ont été bloqués jeudi matin, en réaction à l'affaire Théo. Des heurts ont éclaté lors d'un rassemblement place de la Nation, à Paris. L'ESSENTIEL. Répondant à un appel lancé sur les réseaux sociaux par des mouvements ...

FRANCE 24 - ‎il y a 1 heure‎
Des heurts ont éclaté jeudi au cours d'un rassemblement de lycéens et d'étudiants contre les violences policières. Au moins 11 personnes ont été interpellées. Une trentaine de lycées du rectorat de Paris ont également été bloqués. Au moins 11 personnes ...

La Croix - ‎il y a 50 minutes‎
Des heurts entre des jeunes qui protestaient contre les violences policières et les forces de l'ordre ont éclaté jeudi 23 février à Paris, débouchant sur onze interpellations, alors que seize lycées étaient bloqués par des manifestants. A l'appel de ...

Boursorama - ‎il y a 4 heures‎
PARIS (Reuters) - Des jeunes ont bloqué jeudi matin l'entrée d'une dizaine de lycées parisiens pour protester contre les violences policières et apporter leur soutien à Théo, dont l'interpellation début février a ravivé des tensions en banlieue, a-t-on ...

Le Parisien - ‎il y a 1 heure‎
À l'appel de mouvements se présentant comme antifascistes, les jeunes, dont certains étaient encagoulés, se sont rassemblés place de la Nation aux cris de «vengeance pour Théo» et «tout le monde déteste la police». Des manifestants ont tenté de forcer ...

Capital.fr - ‎il y a 1 heure‎
Des jeunes ont bloqué jeudi l'entrée d'une quinzaine de lycées parisiens pour protester contre les violences policières et apporter leur soutien à Théo, dont l'interpellation violente début février a ravivé des tensions en banlieue. /Photo prise le 23 ...

Le Parisien - ‎il y a 5 heures‎
A l'appel d'un groupuscule d'extrême-gauche, plus d'une vingtaine de lycées parisiens ont été bloqués par les lycéens ce jeudi matin. Plusieurs personnes ont été interpellées. Ce sont 28 lycées parisiens qui ont été bloqués ou perturbés ce jeudi matin ...

BFMTV.COM - ‎il y a 4 heures‎
Un appel spontané a été lancé à l'attention des lycéens pour participer à une journée d'action pour protester contre les violences policières. La manifestation n'était pas autorisée par la préfecture de police. Douze établissements parisiens étaient ...

l'avenir.net - ‎il y a 3 heures‎
Un rassemblement de plusieurs centaines de jeunes contre les violences policières donnait lieu, jeudi à Paris, à des heurts avec les forces de l'ordre et 16 lycées étaient bloqués par des manifestants. Quitter le diaporama et retourner à la page ...

Paris Vox (Communiqué de presse) - ‎il y a 3 heures‎
Paris Vox – Plusieurs lycées parisiens se sont réveillés ce matin avec un accès de fièvre. Plus d'une dizaine d'établissements sont bloqués et/ou l'ont été en « solidarité avec Théo ». Certains établissements ont été empêchés d'être bloqués tôt ce ...

Challenges.fr - ‎il y a 6 heures‎
Des jeunes ont bloqué ce jeudi matin l'entrée de dix lycées parisiens pour protester contre les violences policières et apporter leur soutien à Théo, dont l'interpellation le 2 février à Aulnay-sous-Bois a ravivé des tensions en banlieue. 0 réactions ...

Actu Orange - ‎il y a 6 heures‎
L'appel au blocage des lycées a été lancé sur Facebook avec le mot-dièse #blocuspourTheo, victime présumée d'un viol à la matraque lors d'une interpellation, à Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis), début février. Dix lycées parisiens étaient bloqués ...

Actu Orange - ‎il y a 3 heures‎
Un appel à une journée d'actions contre les violences policières a été lancé auprès des lycéens parisiens. Plusieurs établissements de la capitale étaient bloqués jeudi. Les accès à 16 lycées parisiens étaient barricadés jeudi, selon les informations ...

Le Télégramme - ‎il y a 4 heures‎
Des heurts entre des jeunes et les forces de l'ordre ont éclaté ce jeudi à Paris. Plus d'une dizaine de lycées d'Ile-de-France sont bloqués par des lycéens depuis ce matin. Ils protestent contre les violences policières après le viol présumé de Théo, ...

Yahoo Actualités - ‎il y a 4 heures‎
Plusieurs centaines de jeunes manifestaient jeudi 23 février 2017 à Paris contre les violences policières, un rassemblement marqué par des heurts avec les forces de l'ordre alors que seize lycées étaient totalement bloqués, selon le rectorat. IMAGES.

Libération - ‎il y a 5 heures‎
Plusieurs centaines de jeunes manifestaient jeudi à Paris contre les violences policières, un rassemblement marqué par des heurts avec les forces de l'ordre alors que seize lycées étaient totalement bloqués, selon le rectorat. Le mot d'ordre de ce ...

SudRadio.fr - ‎il y a 6 heures‎
En réaction à l'affaire Théo, du nom de ce jeune homme interpellé à Aulnay-sous-Bois début février par quatre policiers dont l'un a été mis en examen pour viol, plusieurs lycées sont bloqués aujourd'hui à Paris. Attroupements aux abords du lycée ...
1
2
3



Aucun commentaire: