Translate

Nombre total de pages vues

Follow by Email

Rechercher dans ce blog

lundi 20 février 2017

Mélenchon et Hamon : Pas d'accord sur un éventuel rapprochement, il n'y aura pas de candidat unique de la gauche ! ( info et revue de presse )

Éditorial de lucienne magalie pons

L’éventualité d’une possibilité de candidature unique,  qui a occupé les médias en partant de quelques tentatives d’approches entre Jean-Luc Mélenchon le candidat de  la « France insoumise »  et Benoît Hamon  le candidat socialiste,   toujours en recherche d’une «   France plurielle » n’est plus d’actualité ! ,   les pourparlers ont échoué.

Cette éventualité,  rêvée  et  souhaitée par une partie de la gauche,   n'aura duré que 24h, elle s’est achevé samedi 18 février après une série d'échanges cinglants entre Benoit Hamon et Jean-Luc Mélenchon ,  par courriers, téléphones et caméras interposées.

Jean-Luc Mélenchon a déclaré vendredi soir qu'il n'avait pas "l'intention de s'accrocher à  «  un corbillard »  en évoquant le Parti socialiste.

 Benoît Hamon le candidat du PS   a acté l'échec de ces négociations,  en déclarant : « Je ne courrai pas après Jean-Luc Mélenchon, je ne cours après personne, je n’oblige personne ».

 Il s’exprimait  depuis Lisbonne  à l’issue d’un déplacement au Portugal, où il était allé vendredi et samedi,   selon les médias :   « puiser  l’inspiration politique d’une majorité de gauche plurielle » … »,  pendant que "   l’hypothèse d’une alliance avec Jean-Luc Mélenchon était en train de  s’effondrer en France" .


Qui pouvait en France sinon les rêveurs utopiques d’un socialisme rassembleur, qui n’a jamais existé dans les faits, sinon en de très courtes  stratégies   pré- électorales politiciennes, s’imaginer que  l'incorruptible  insoumis  Jean-Luc Mélenchon  s’effacerait devant un indécis  Benoit Hamon à la recherche  d'inspiration politique à la portugaise  ? 

REVUE DE PRESSE
Ouest-France - ‎il y a 4 minutes‎
La République des Pyrénées - ‎il y a 8 minutes‎
Libération - ‎il y a 10 heures‎
Fin de partie. Avant de virer à l'absurde, la scène politique qui occupe depuis trois semaines Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon se termine. Et c'est peu dire que les acteurs sont impatients de passer aux suivantes pour se concentrer sur leur programme.
Le Figaro - ‎il y a 13 heures‎
Partisans d'une gauche dite «alternative», le candidat du PS et celui de la «France insoumise» possèdent de très nombreuses convergences. Mais la perspective d'un accord entre eux paraît extrêmement hypothétique. La gauche alternative fera-t-elle front ...
Le Monde - ‎il y a 15 minutes‎
Le PS subit la double concurrence d'Emmanuel Macron, sur son flanc droit, et de Jean-Luc Mélenchon, sur son flanc gauche. Le Monde | 20.02.2017 à 06h47 | Par Françoise Fressoz. L'effigie de Jean-Luc Mélenchon précède celle de Benoît Hamon, lors de.
Ouest-France - ‎18 févr. 2017‎
Jean-Luc Mélenchon a déclaré vendredi soir qu'il n'avait pas "l'intention de s'accrocher à un corbillard" en évoquant la Parti socialiste. | Agences. Facebook; Twitter; Google+; Lire le journal numérique. Les négociations entre Jean-Luc Mélenchon et ...
La Croix - ‎il y a 15 heures‎
La rupture des pourparlers entre Benoît Hamon et Jean-Luc Mélenchon semble avoir été actée le week-end du 18 au 19 février, même si les deux hommes pouvaient encore se rencontrer la semaine suivante : l'un et l'autre seront bien candidats à l'élection ...

Aucun commentaire: