Nombre total de pages vues

Translate

Rechercher dans ce blog

jeudi 1 juin 2017

Richard Ferrand :" d'une pierre deux coups" ? Un montage juridique astucieux ... mais la morale dans tout ça ?

Éditorial de lucienne magalie pons



Le pouvoir nous assure en gros  que tout est légal dans l’affaire Ferrand que  tout s’est passé dans l’intérêt des mutuelles du Mans et qu’aucun salarié n’a été lésé par ces accords, ce que le pouvoir ne dit pas c’est que ce contrat  a aussi été passé dans l’intérêt de  la compagne de Richard  Ferrand mère de sa fille .


Il n’a donc pas agi dans le seul intérêt des Mutuelles du Mans dont il était Directeur Général à l'époque  mais aussi dans l’intérêt de sa famille.

L’affaire peut paraître embrouillée, mais le montage juridique et financier  particulièrement astucieux est parfaitement expliqué dans l’article  du Monde ci-dessous en lien  :

En le lisant vous comprendrez que tout s'est mis en place chronologiquement et sans faute de parcours  entre différents partenaires ce qui laisse supposer que l'affaire au préalable a été particulièrement bien étudiée pour ne faire de vagues  : 

L'affaire Richard Ferrand en cinq points

Le Monde-il y a 14 heures
Les révélations autour de Richard Ferrand, nouveau ministre de la cohésion des territoires et député socialiste du Finistère depuis 2012, ..
___//

Suite de notre édito :

En lisant l'article du Monde ci-dessus nous pouvons noter aussi que d'autres proches, famille et amis ont aussi bénéficié d'autres avantages au fil des années.

Nous lisons aussi que le parquet National financier (PNE) a précisé que ces faits n'entraient pas dans son champ de compétence, et que par ailleurs le parquet de Brest a également précisé qu'il n'ouvrirait  à ce stade d'enquête préliminaire.

On le comprend ces affaires finalement font penser à  un tissu   soigneusement tissé  et sans doute personne n'a intérêt à en tirer un  premier fil au risque de découvrir tout un réseau  d'intérêts conjugués sous le couvert de montages juridiques ou associatifs légaux favorisant des personnalités liés par  l'amitié, les relations familiales, amicales, professionnelles ou politiques , et pour l'image si c'était un jeu de quille,  personne n'a intérêt à ce qu'une première boule soit tiré sur une quille qui risquerait en s'écroulant de faire chuter toutes les autres. 


 Plus tard  il a embauché aussi  son fils comme attaché parlementaire alors qu’il était élu , et on insiste pour nous dire que c’était légal aussi puisque l’embauche d’un proche n’est pas interdit .


Mais là encore nous voyons que  Monsieur Richard Ferrand  sait tirer profit des situations dans lesquelles il se trouve, privée ou publique, dans l’intérêt de sa famille. Est-ce condamnable dans l'esprit des lois ? non en l'état actuel des choses.


Mais en abordant ces agissements sous l'angle de la morale certains se demandent s'ils sont légitimes   même si au regard des lois ils restent possibles  ?

C’est là la question qu’il faudrait poser clairement et sur laquelle personne ne s’attarde puisque la morale  dont on parle beaucoup dans tous les milieux  est une affaire de conscience et  n'est pas codifiée,  et ne saurait l'être dans tous ses aspects, même dans le cas d'une future loi de moralisation ou de transparence de la vie publique , et il y aura toujours sans doute des individus particulièrement inventifs et astucieux pour la contourner.

 Un opportuniste, un affairiste habile , bien placé, au courant des affaires,   qui agit par influence dans son intérêt  personnel ou familial sans enfreindre  les  lois  mais en se  servant  des avantages qu'elles  procurent quand on sait les utiliser, n'est pas condamnable.   

Quand à démissionner ou pas c’est une affaire conscience qui ne parait pas agiter Monsieur Richard Ferrand, il se proclame honnête, il ne démissionnera pas , quand à  le démissionner ce n’est pas à l’ordre du jour du pouvoir parce que là encore ce serait montrer sa fragilité.


En tout état de cause cette affaire n'en restera pas là elle fait beaucoup de bruit médiatique,  politique et civil  , les médias ne sont pas satisfait des explications  et des recommandations qu'on leur sert et l'opinion publique non plus.

A suivre ..............

REVUE DE PRESSE :


Démissionner ou pas, le dilemme de Richard Ferrand

Le Point-il y a 13 heures
Le ministre se dit "honnête" et ne démissionnera pas. Mais suffit-il de respecter la loi pour être honnête ? Les Français semblent juger que non.

Richard Ferrand : dans la tourmente
Actu Orange-30 mai 2017
Image issue d'un article pour la recherche "richard ferrand" (source : Le Monde)

Sur ses terres, le « talentueux » Richard Ferrand déçoit ses soutiens

Le Monde-il y a 18 heures
Avec un score d'Emmanuel Macron atteignant de 25 % à 30 % au premier tour, Richard Ferrand, l'un des bras droit du président de la ...

Richard Ferrand : "Oui, je suis un homme honnête"

Le Point-il y a 20 heures
VIDÉO. Le ministre de la Cohésion des territoires a exclu de démissionner. "Tout ce que j'ai fait dans ma vie professionnelle est légal, public, ...

Richard Ferrand : chez La République En Marche, on redoute un ...

RTL.fr-il y a 21 heures
CONFIDENTIELS RTL - Les déboires du ministre de la Cohésion des territoires occupent les esprits des membres du comité politique de la ...

Richard Ferrand présent aux côtés d'Emmanuel Macron pour un ...

BFMTV.COM-il y a 7 heures
En pleine tourmente médiatique et politique, Richard Ferrand doit figurer ce mercredi soir à un dîner organisé à Vannes (Morbihan) ce ...

Revivez la journée politique du 31 mai

Le Monde-il y a 20 heures
Au lendemain des révélations du Monde, Richard Ferrand, le ministre de la cohésion des territoires sera sur France inter ce matin à partir de 8 ...

Edouard Philippe en première ligne pour défendre Richard Ferrand

Les Échos-30 mai 2017
A peine en poste, le Premier ministre doit protéger son ministre de la Cohésion des territoires, empêtré dans une polémique sur son mélange ...

Les questions de légalité posées par l'affaire Ferrand

Le Monde-il y a 9 heures
Invité à s'exprimer sur les nouvelles révélations du Monde sur Richard Ferrand, pilier de la majorité présidentielle, lors du 20 heures de France ...

Affaire Ferrand: «On se rend compte que rien n'a changé... C'est ...

20minutes.fr-il y a 14 heures
... du ministre de la Cohésion des territoires Richard Ferrand, estimant que « la transparence sur la vie privée, c'est un régime dictatorial. ».

Aucun commentaire: