Nombre total de pages vues

Translate

Rechercher dans ce blog

samedi 3 juin 2017

Accord de Paris sur le climat : Les lamentations continuent , pas moins de plus de 1500 articles dans les dernières heures, est-ce vraiment raisonnable ? ( infos_ revue de presse )

Éditorial de lucienne magalie pons


Les médias et les politiques continuent à se répandre en critiques acerbes, lamentations et   prédictions catastrophiques, contre  la décision de Donald Trump de retirer les Etats-Unis de l’Accord de Paris sur le climat , avec une mauvaise foi sans pareil, en effet si l’on met à plat la question elle se résume en  une annonce de  retrait assorti d’une proposition de renégociation,  qui a été refusée immédiatement dans des termes violents par Emmanuel Macron, un refus  diplomatiquement maladroit et prématuré, si l’on observe que l’Accord de Paris n’entrera en vigueur qu’en 2010, et que d’ici là un politique avisé aurait accepté de renégocier avec Donald Trump dans le but de le faire revenir sur sa décision….

Un politique avisé aurait du se montrer plus souple laisser envisager une renégociation toujours possible au lieu de déclencher une guerre d'opinion qui se répand comme un tsunami depuis plusieurs jours et qui dévaste une entente franco-américaine déjà fragile sur d'autres sujets.

On pourrait voir  dans la position de la France et de certains  pays qui la suive dans ses réactions excessives  comme une sorte de crainte de ne pas aboutir à finaliser l’accord de Paris de 2015  sans les Etats-Unis,  c’est-à-dire comme l’aveu implicite de leur panique  à ne pouvoir  « bouger le petit doigt » sans le coup   de pouce ou la bénédiction des Etats-Unis,   ce qui  est un signe de plus  pour certains pays de leur vassalisation aux Etats-Unis et du sentiment d’abandon, d’indécision et de désarroi   dans lequel ils se trouvent quand ils se retrouvent seuls à décider sans les Etats-Unis.

Je pense que cet esprit de  catastrophisme qui s’étale dans les médias,  alimenté par les politiciens de tous bords a assez duré , au lieu de s'agiter comme des diables  qui ont perdu la boussole,  en perdant leur temps dans des attaques improductives  contre Trump qui risquent de compromettent et pourrir  des relations internationales déjà bien compliquées,  les dirigeants qui ont conclu l’Accord de Paris devraient se ressaisir et démontrer qu’ils sont assez forts pour s’entendre entre eux et mener a bien  les actions nécessaires à la mise en œuvre de cet accord pour son entré en vigueur   en 2020 comme prévu.

D’ autant que nous savons qu’aux Etats-Unis certaines entreprises prennent déjà  librement et peuvent prendre  encore des initiatives pour limiter la pollutions et l’émission de gaz nocifs, ce qui ne leur est pas interdit, que d'autres entreprises peuvent suivre leur exemple,  et que par ailleurs Donald Trump lui-même peut changer d'avis  sous la pression de ses propres états et lobbys influents en faveur de la protection de l’environnement , étant rappelé qu’il n’est pas foncièrement contre mais souhaitait renégocier  l’accord,  ce qui est complètement passé sous silence par ses détracteurs surtout en Europe.

Enfin d'une manière général tout pays  existant sur la planète peut librement en dehors de l'Accord de Paris prendre toute initiative pour lutter contre la pollution , quand à ceux peu nombreux  qui vivent  encore dans l'ignorance des questions d'environnement et de lutte contre la pollution  rien n'empêche les  pays de l'Accord  de les informer  et des les sensibiliser aux questions d'environnement et d'écologie afin de les faire évoluer, où est le problème ? 

REVUE DE PRESSE : 

Le Parisien - ‎il y a 9 minutes‎
Jeudi soir, Emmanuel Macron s'est d'abord adressé aux Français. Puis à la planète entière, avec une deuxième allocution en anglais, qui devrait être sous-titrée dans plusieurs langues. AFP/LCI. Pauline Théveniaud (@pauline_th). Politique ...

ALG24 (Communiqué de presse)
 - ‎il y a 20 heures‎
Le président américain Donald Trump a annoncé jeudi le retrait des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat, comme il avait promis de le faire pendant la campagne au nom de la défense des emplois américains et de son slogan « L'Amérique d'abord ».
lepopulaire.fr
 - ‎il y a 23 minutes‎
RFI
 - ‎il y a 27 minutes‎
Zonebourse.com
 - ‎il y a 2 heures‎
Nord Littoral
 - ‎il y a 4 heures‎
RFI
 - ‎il y a 7 heures‎


L'Obs
 - ‎il y a 2 heures‎
Washington (AFP) - Isolée sur la scène internationale, l'administration Trump a défendu
vendredi son retrait de l'accord de Paris sur le climat, s'en prenant aux Européens, accusés de vouloir
affaiblir l'économie américaine, et aux "exagérateurs du ...
Sud Ouest
 - ‎il y a 16 heures‎
En sortant de l'Accord sur le climat, Donald Trump tourne le dos au monde. AFP. Dénoncer l'Accord de Paris
 était une des promesses de campagne iconoclastes de Donald Trump le climatosceptique. Le président américain
 qui jouait le suspense depuis son ...
Libération
 - ‎il y a 10 heures‎
Bien que prévisible, l'annonce par Donald Trump d'un retrait américain de l'accord de Paris sur le climat n'en
 a pas moins constitué un gigantesque choc. Qui provoque, depuis jeudi soir, un tsunami de réactions.
A l'intérieur du pays comme à l'étranger ...
LCI
 - ‎il y a 10 heures‎
CLIMAT - Le président Donald Trump a annoncé jeudi une sortie des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat.
Une décision qui a alarmé les dirigeants du monde entier. A Paris, tandis que l'Hôtel de Ville était symboliquement
 éclairé en vert ...
Le Point
 - ‎il y a 11 heures‎
Selon le "Washington Post", la fameuse poignée de main entre les présidents français et américain a joué
un rôle dans la prise de décision de Trump sur le climat. Par Marie-Sandrine Sgherri.
 Modifié le 02/06/2017 à 20:16 - Publié le 02/06/2017 à 19:35 ...
L'Express
 - ‎il y a 8 heures‎
Paris - "Make our planet great again" (rendez sa grandeur à notre planète): en parodiant le slogan de
 campagne de Donald Trump pour s'adresser dans leur langue aux Américains, Emmanuel Macron
 a défié le locataire de la Maison Blanche et affiché sa ...
Le Parisien
 - ‎il y a 11 heures‎
Au petit matin vendredi, à l'heure où les habitants de Pittsburgh hâtent le pas vers le bureau,
 tout le monde ou presque avait entendu la nouvelle: à leur grand effroi, Donald Trump a pris leur
 ville en exemple pour justifier le retrait de l'accord de ...
La Tribune.fr
 - ‎il y a 9 heures‎
Donald Trump, jeudi 1er juin 2017, annonçant qu'il retirait les Etats-Unis de l'accord de Paris, accord
mondial signé fin 2015 par 195 nations pour limiter le réchauffement climatique de la planète.  
(Crédits : Reuters) La sortie des Etats-Unis de l ...
Le Figaro
 - ‎il y a 19 heures‎
REVUE DE PRESSE - Le retrait des États-Unis des accords de Paris consterne vendredi matin la presse mondiale, qui évoque une «catastrophe irréversible» et un choix qui «isole les États-Unis du reste du monde». La décision de Donald Trump de retirer ...


Aucun commentaire: